France
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
- Etienne Michardiere

Depuis le début de l’année 2013, le D2IE, délégation interministérielle à l’intelligence économique, a lancé un nouveau site internet dédié à l’intelligence économique : http://www.intelligence-economique.gouv.fr/.

Sur ce portail, beaucoup de ressources sont mises à disposition des entreprises. Avec l’aide des chambres de commerce et d'industrie, ce portail référence les actions menées pas ses dernières. L’exemple du thème « Veille Stratégique » : près d’un quart des PME disent posséder une personne ou une équipe dédiée à la veille. La veille nécessite un investissement humain et économique, c’est pourquoi l’Etat encourage la mutualisation des moyens d’organismes comme les CCI, les pôles de compétitivité ou certaines organisations professionnelles qui récoltent des informations au profit de leurs adhérents. Ce site représente donc une aide pour toutes les entreprises qui ont besoin d'informations sur la veille, l’intelligence économique, la compétitivité ou encore la sécurité économique.

Source : vedocci.fr

Chiffres-clés
- Etienne Michardiere

Mindjet publie les résultats de son enquête sur le travail collaboratif.

Le travail collaboratif fait encore débat dans les entreprises françaises. La multitude des travaux d’équipes oblige les entreprises à savoir ce qu’attendent les employés de ces travaux et comment les améliorer. Un éditeur de solutions professionnelles, Mindjet, vient de publier les résultats d’une enquête qu’elle vient de mener sur les habitudes et les attentes des employés d’entreprises françaises en matière de travail collaboratif. Les résultats de cette étude ont pour but d’amener des solutions aux entreprises pour une amélioration des processus de travaux collaboratifs et ainsi améliorer la qualité de ces derniers. Cette étude révèle que, chaque semaine, 45 % des sondés contribuent à plusieurs projets (2 à 5) simultanément. 13 % des personnes interrogées sont impliquées dans plus de six projets hebdomadaires à la fois. Et plus de la moitié des interviewés passent jusqu’à 20 % de leur temps à travailler sur des projets en groupe chaque semaine. Les employés passent donc un temps non négligeable aux travaux d’équipe. Cependant, le besoin premier exprimé par les employés est l’efficacité dans l’exécution des tâches suivi du gain de temps et de la productivité. Selon cette même enquête, le travail de groupe réduit les erreurs, provoque une montée en compétence et développe le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Source : info-strateges.com


Actu législation
- Etienne Michardiere

Que prévoit le projet de règlement ?

Le projet de règlement prévoit de de réformer la Directive européenne de 1995 appelée à être remplacée. Il devrait notamment permettre une meilleure harmonisation et renforcer l’effectivité des règles de protection des données personnelles avec l'essor du numérique.
Les droits des citoyens sont en grande partie renforcés : reconnaissance d'un droit à l'oubli, d'un droit à la portabilité de leurs données et clarification des règles relatives au recueil du consentement et à l'exercice de leurs droits.

Ou en est le projet de texte ?

Depuis juillet 2012, le projet de texte est en cours d'examen par le Parlement européen au sein de la Commission chargée des questions relatives aux affaires civiles, justice et affaires intérieures (Commission LIBE) et sous l'égide de la Présidence chypriote du Conseil de l'Union européenne via le Groupe de travail chargé des questions concernant les échanges d'informations et la protection des données (DAPIX). La Commission vient d’accueillir le projet de rapport du Parlement européen sur la protection des données le 10 janvier 2013.
Le texte définitif devrait être adopté début 2014. Il prévoit que les entreprises disposent d’une période transitoire de deux ans pour se mettre en conformité.

Quelle est la position du « G29 », groupe des Cnil européennes ?

Le G29 a rendu un premier avis sur la proposition de projet de Règlement en mars 2012 suivi par un second avis en octobre 2012. Ces avis contiennent des propositions d'amélioration concernant, notamment, la définition de données personnelles, la notion de consentement, les actes délégués et d'application, les dérogations aux transferts internationaux de données, la notification des failles de sécurité et le droit à l'oubli, afin d'alimenter les discussions législatives au sein des instances européennes. Le G29 a souligné la nécessité, pour mettre en œuvre le concept de guichet unique souhaité par la Commission pour les entreprises, d'une autorité chef de file coopérant avec les autres autorités compétentes pour superviser les traitements de données mis en œuvre dans les Etats Membres.

Le Cil obligatoire : quelles seront ses modalités d’organisation ?

La Cnil dresse un premier portrait synthétique de ce que pourraient être le statut et les missions des futurs délégués à la protection des données (DPD). Même si tout peut encore changer, de grandes tendances apparaissent. Ces orientations doivent encore être validées par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne.

Source : alain-bensoussan.com

Actu législation
- Etienne Michardiere

Un avis du Contrôleur européen de la protection des données (CEPD) du 16 novembre 2012 a été adopté sur les actions clés et les mesures visant à accélérer l'utilisation de services de Cloud computing en Europe.
L'avis du CEPD aborde les défis pour la protection des données engendrés par le Cloud et la façon dont la proposition de règlement de protection des données y répondra lorsque les règles révisées entreront en vigueur.

Source : alain-bensoussan.com

- Etienne Michardiere

Les Sociétés de Services en Ingénierie Informatique deviennent des ESN (Entreprises du Secteur Numérique).

Le 11 avril 2013, à Paris, Syntec Numérique a officialisé le changement de nom des SSII en ESN (Entreprise de Services du Numérique). Ce changement de nom fait suite à l'ampleur qu'a pris le numérique dans notre société et dans les entreprises. Les ESN devraient se moderniser et évoluer en même temps que les activités nouvelles des entreprises. « La transformation des métiers et des prestations que ces entreprises réalisent pour leurs clients privés ou publics [...] devait davantage être prise en compte par une dénomination plus appropriée »,  commente Christian Nibourel, Président du Collège ESN. Ainsi, les clients, analystes et jeunes diplômés pourront mieux comprendre les métiers des ESN. Ce changement se fait dans le cadre de l'évolution du Syntec Numérique.

Source : synthec-numerique.fr

Tags : Numérique
Actu produit
- Etienne Michardiere

Blue mind est une messagerie collaborative, qui se met en concurrence avec les ténors du secteur comme Google Apps, Lotus ... Blue mind met à disposition une solution de messagerie open source, d'agenda partagé et de carnet de contacts. Ne nécessitant que d'un navigateur internet et fonctionnant même en hors connexion, cette solution se prend très facilement en main même pour un usage mobile.
Blue mind est donc une solution souple qui peut s'adapter à toutes les structures, de la petite association à la grande entreprise. De part son fonctionnement et son ergonomie, Blue mind est une façon simple de faire passer les utilisateurs habitués au mail à passer à un processus de travail collaboratif. De plus le logiciel est gratuit, cependant une souscription payante est nécessaire pour intégrer les mises à jour.

Source : outilscollaboratifs.com

Actu produit
- Etienne Michardiere

Knowings propose une solution open source de gestion collaborative de contenu adaptée aux petites et moyennes entreprises

Knowings lance une solution de GED Collaborative, de gestion des connaissances et de réseaux social professionnel adaptée aux petites et moyennes entreprises. Cette plateforme open source, nommée Découverte CollaborativeECM, propose différentes fonctionnalités permettant une gestion documentaire sécurisée, un travail collaboratif ainsi que la capitalisation des connaissances de l'organisation et de réseau social professionnel.
Cette solution permet d'enrichir l'offre initiale proposée par Knowings, la Suite CollaborativeECM, qui propose des fonctions plus avancées comme la diffusion proactive de contenus, la formulation de publication d'informations, la rédaction collaborative de contenus ainsi que des fonctions de RSE.
Decouverte Collaborative ECM permet d'accompagner les PME dans la recherche de productivité qui est une problématique commune à toutes les PME, gagner en efficacité tout en optimisant les coûts.

Source : Knowings.fr

Tags : ECM
Actu législation
- Etienne Michardiere

Press Index vous aide à comprendre les droits d'auteur dans la veille média.

La gestion des droits d'auteur dans la veille media est une question complexe. Il s'agit en fait de savoir qui il faut payer pour l'utilisation des contenus reçus par les services de veille médias.

Selon votre profil client, vous êtes soit un client clipping et vous recevez des contenus web, presse ou audio, selon vos critères de surveillance ou mots-clefs, soit un client panorama de presse et vous recevez une sélection de contenus organisés selon un thème de surveillance et selon une périodicité définie.

Selon votre profil, il vous faudra rémunérer soit votre prestataire de veile media soit le CFC (Centre Français du droit de la Copie) ou bien même les deux. Car les éditeurs confient la collecte des droits soit à l'un soit à l'autre. Dans ce cas, vous ne payez pas deux fois mais vous payez pour des contenus différents.

Enfin pour rester dans la légalité, il ne faut pas mettre les contenus sur des sites ou réseaux sociaux publics et bien lire les conditions générales d'utilisation.

Pour en savoir plus, vous pouvez regarder les vidéos, réalisées par Press Index, illustrant ce propos en fonction de votre profil client : client clipping, client panorama de presse.

Sourceblogfr.pressindex.com

 

 

- Etienne Michardiere

Le CINES (Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur) a mis en ligne le « Guide méthodologique sur l’archivage des bases de données » qui permet de donner des solutions aux personnes confrontées aux problématiques de l’archivage des bases de données. Ce guide, qui est le résultat de la collaboration entre archivistes et informaticiens, fournit des outils pour aider à identifier les points importants lors d’un processus d’archivage des bases de données. Pour accéder au guide : Lien 

Source : Echodoc.net

Actu produit
- Etienne Michardiere

Le 21 mai 2013, des tables rondes sont organisées dans le cadre des 8ème Etats Généraux du cloud computing.

Le cloud computing intrigue encore en France, les entreprises ont du mal à externaliser leurs contenus numériques.
Le 21 mai prochain, à l’hôtel Novotel Tour Eiffel à Paris, se tiendra les 8ème Etats Généraux du cloud computing. Différentes tables rondes seront organisées pour pouvoir traiter de toutes les interrogations des entreprises.

Le cloud computing c’est quoi ?

Schématiquement, il s’agit des pouvoir stocker ses données sur des serveurs à distance afin que différents acteurs puissent travailler en collaboration sur les mêmes contenus, où qu’ils se trouvent. Et c’est cette idée de semer ses données qui provoquent la méfiance des entreprises qui trouvent que ce système n’est pas assez sécurisé.

Pourtant, le cloud computing a déjà séduit de grands groupes comme IBM ou Oracle, ce changement n’est pas le fruit du hasard, ces groupes accordent une réelle confiance aux SaaS (software as a service), qui sont les applications disponibles sur le cloud. De plus la majorité des dirigeants sont satisfaits de sécurité des accès et la confidentialité des contenus.

Le cloud est une tendance qui tient à se démocratiser grâce à son amélioration et sa sécurisation qui se perfectionne jour après jour. 

Source : opendata.blogs.nouvelobs.com

Page 4 / 41 Début ... 2 3 4 5 6 ... Fin
Powered by KB Crawl