Amérique
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu produit
- Etienne Michardiere

Un rapport rédigé par des experts juridiques de l'Université d'Amsterdam affirme que le Patriot Act contourne les lois européennes en matière de données à caractère personnel.

Le Patriot Act est une loi qui ne reconnaît pas la territorialité. Dans certains cas, elle va contraindre des sociétés américaines à aller à l’encontre des lois européennes. C'est essentiellement ce problème qu'il faut résoudre afin d'assurer qu'une donnée stockée en Europe reste hors de portée des requêtes US.
Ce texte donne les pleins pouvoirs aux Etats-Unis en matière d’investigation : toute entreprise américaine doit fournir les données sensibles exigées par l’Administration fédérale quel que soit l’endroit où elles sont stockées. Concrètement, des données hébergées sur le sol français par un acteur américain peuvent être réclamées par la NSA ou un autre service de renseignements, et ce, sans notification préalable auprès des autorités du pays ni de la société concernée.
Cette loi américaine concerne et  impacte la quasi-totalité des fournisseurs de service d’hébergement, de sauvegarde ou de stockage de données.
Les lois de protection de données européennes ne protègent pas les citoyens européens contre des lois extra-territoriales comme celles des USA.
Ce rapport pourrait donc avoir de très sérieuses conséquences commerciales pour l'ensemble des sociétés américaines impliquées dans le Cloud parmi lesquelles figurent la fine fleur de l'informatique et de l'Internet. 

 

Source :  zebuzzeo.blogspot.ca 

Actu marché
- Virginie Boillet

Amazon annonce l’ouverture sur son site américain d’une page consacrée aux imprimantes 3D.

A ce jour, seule la plateforme américaine bénéficiera de la vente  de ces imprimantes et accessoires nécessaires à la 3D. Le marché de la ventes d'imprimantes 3D, de services et de logiciels a été estimé à 1,8 milliard de dollars en 2013, un chiffre qui pourrait presque tripler en cinq ans et passer à 5,1 milliards de dollars en 2018 (source : cabinet SmarTech Markets). Compte tenu du prix de ces équipements, cela devrait concerner en priorité des marchés professionnels tels que ceux des bibliothèques, des universités, des écoles (arts appliqués...) ou de la médecine.

Rappelons que l'impression 3D est un nouveau mode de création d’objets en 3D, qui pourrait révolutionner la fabrication d’objets prototypes ou en petites séries. Sa caractéristique essentielle est que plus l’objet à imprimer est complexe, moins il coûte cher. En effet, plus il est complexe, plus il comporte du vide, et moins il  nécessite d’« encre ».

Sources : InternetAcru, le Parisien

Catégories : Actu marché, Amérique
- Etienne Michardiere

D’après le Washington Post, le FBI et la NSA (Agence Nationale de Sécurité Américaine) ont accès aux serveurs des plus grands acteurs du Web afin de consulter les données personnelles des utilisateurs : mails, vidéos, photos, fichiers.

L’agence nationale de sécurité américaine (NSA) et le FBI ont accès depuis 2007 aux serveurs de neufs grands groupes du web. Parmi eux : Microsoft, Yahoo !, Google, Facebook, Skype, AOL, Youtube, Apple et PalTalk. D’après les documents et un PowerPoint fournis par un ancien employé du renseignement, le Washington Post dévoile le programme « PRISM » mis en place en 2007 et qui permet à la NSA de consulter les données personnelles des utilisateurs comme les courriers électroniques, les chats vidéo et audio, les photos, les conversations Skype, les transferts de fichiers et bien plus encore. Dans les PowerPoint communiqués au Washington Post, il est spécifié que les communications espionnées en direct par Skype sont l’une des sources les plus riches. Cet espionnage a été mis en place par une loi sous l’ère Bush, loi renouvelée et promulguée par Barack Obama en 2012.

Sources : frenchweb.fr 

Actu marché
- Etienne Michardiere

Les Etats-Unis mettent une priorité à la captation des données et détiennent d’ailleurs 72% des 50 premiers sites web mondiaux.

Les Etats-Unis misent sur la captation des données et détiennent d’ailleurs 72% des 50 premiers sites mondiaux. Dans l’ère de la société de l’information, les data sont une réelle opportunité. Et l’Europe se doit d’avoir une meilleure place dans cette économie numérique.
Les Etats-Unis dominent la société de l'information à l'échelle planétaire. Mais d'autres pays ont des vues stratégiques dans ce domaine. La Chine tout d'abord, qui détient 16 % des 50 premiers sites mondiaux, à côté des 72 % américains. D'autres pays aussi différents que le Brésil, la Russie ou l'Iran sont en avance sur l'Europe en la matière. En France, Google détient l'une de ses plus grosses parts de marché mondial (92 %) et il en va de même pour Facebook. Quant aux premiers sites français, aucun n'accumule de la donnée. Il existe, par ailleurs, des moteurs de recherche, qui ne conservent pas de données personnelles, comme Ixquick.
En ne construisant pas d'industrie du Web 2.0, l’Europe s'est privée de l'accès à la ressource, y compris à celle provenant de son territoire. Ceci est illustré par le fait que grâce à l'analyse des requêtes sur son moteur, Google sait, ou est en capacité de savoir, plus de choses que l'Insee sur la France.
Pour réussir, l'Europe doit trouver un modèle original qui répond autant aux besoins que les systèmes que les Américains ont développés et qui ont changé le monde.

Source : business-analytics-info.fr

Tags : data
Tendance
- Etienne Michardiere

Microsoft a commandé une étude auprès de l'institut d'études GfK pour connaître l'attitude des internautes face à la protection de leur vie privée sur Internet.

Les internautes s’inquiètent fortement de la diffusion de leurs données personnelles et de leur vie privée sur Internet. Selon GfK, moins d’un internaute sur deux (47%) déclare prendre des mesures pour protéger sa vie privée, alors que 84% d’entre eux exprime une inquiétude face à la diffusion de leur vie privée. Cette étude fait ressortir que ce sont les Britanniques, les plus vigilants (51% protège leur vie privée), suivis des Américains (48%), des Français (46%) et des Allemands (44%).
L’étude montre que seulement 42% des personnes interrogées peuvent être qualifiées de prudentes : il s’agît majoritairement de femmes (57%). 15% des personnes interrogées sont qualifiées de « procrastinateurs » puisqu’ils sont conscients des risques mais n’adoptent aucune solution de protection, ces procrastinateurs sont âgées de 18 à 45 ans.
Pour répondre à cette enquête, Microsoft propose à chacun de définir son niveau de protection et le type d'internaute auquel il se rapproche sur le site maviepriveesurlenet.fr. De plus, Microsoft a mis en ligne un site dédié à la protection de la vie privée sur internet : microsoft.fr/vieprivee.  
Cette étude a été réalisée au mois d’avril 2013 sur un panel de 4015 personnes en France, Allemagne, Grande-Bretagne et Etats-Unis.

Source : lemondeinformatique.fr

- Etienne Michardiere

Selon John Baker, PDG de la start-up Desire2Leam, l'utilisation des données et des statistiques dans l'éducation pourrait améliorer les résultats scolaires des étudiants.

La start-up américaine Desire2Leam annonce une nouvelle utilisation de la collection de données et des statistique déjà existantes dans l'éducation, cette offre consiste à aider les étudiants et les professeurs à obtenir de meilleurs résultats.
Le logiciel permet, en effet, à l'étudiant de choisir les cours qui composeront son cursus afin d'avoir le plus de chance d'obtenir son diplôme. Pour cela, le logiciel compare les résultats de l'étudiant avec les résultats des étudiants ayant déjà pris ce cours. Avec cet outil, le PDG de Desir2Leam, John Baker, estime que l'élève a 90 % de chance de réussir son examen. De plus ce logiciel a la possibilité d'analyser les notes pour chaque étudiant.
Pour les professeurs, le logiciel permet de connaître l'impact de ses cours et quels autres supports pourraient aider les étudiants. A l'inverse, si un élève a des lacunes, le logiciel peut proposer des lectures complémentaires pour le remettre à niveau.
La proposition de solution de Desire2Leam tombe en plein dans le repositionnement d'Obama, qui souhaite que les Etats-Unis deviennent le leader mondial en terme de pourcentage de diplômés.

Source : rslnmaf.fr

Catégories : Brève, Data, Amérique
Tags : Big data
Tendance
- Virginie Boillet

A l’heure où les bibliothèques souffrent d’un visitorat en perte de vitesse depuis l’arrivée d’Internet et du numérique, un nouveau type d’utilisateurs pourrait s’intéresser à elles : les starts-ups, ces jeunes entreprises innovantes qui raffolent d’espaces de co-working collaboratifs.

Actu législation
- Etienne Michardiere

"The Right To Know Act" obligera les entreprises californiennes à divulguer les données à caractère personnel des consommateurs.

La Californie envisage une proposition de loi permettant aux consommateurs de savoir quelles entreprises collectent et partagent leurs données et quelles données personnelles sont utilisées.
La Californie a renforcé, avec l’aide de l’EFF (Electronic Frontier Foundation) et l’ACLU (American Civil Liberties Union), la loi "The Right to Know Act" qui a été présentée l’an dernier par Bonnie Lowenthal, membre de l'assemblée de Californie. Désormais, la loi obligerait les sociétés à fournir aux consommateurs les informations personnelles utilisées sous un délai de 30 jours. Cette loi complèterait une déjà existante qui obligeait les entreprises à fournir ces informations à des fins de marketing direct. Les courtiers en données ainsi que les réseaux sociaux hostiles à cette mesure, évoquent le coût élevé de mise en pratique de cette loi pendant que les partisans, eux, s'appuient sur le devoir de transparence qu’ont les entreprises face aux utilisateurs dont les données sont utilisées à des fins lucratives.

Source : Silicon.fr

Actu produit
- Etienne Michardiere

Nuxeo, éditeur d’une plateforme de gestion de contenu annonce la sortie de son application mobile : Nuxeo Mobile.

Nuxeo Mobile permet à chacun de créer son application de gestion de contenu hybride sur mobile ou tablette. Les utilisateurs pourront ainsi partager leurs applications de gestion de contenu à leurs collaborateurs « itinérants » le tout, en toute sécurité et avec un accès mobile simplifié.

Les clients de Nuxeo Mobile pourront profiter de différentes fonctionnalités que propose cette application, comme la navigation dans le référentiel Nuxeo depuis n’importe quel appareil mobile. La prévisualisation des contenus de l’application. La possibilité d’ouvrir et modifier des documents dans d’autres applications  (iWork, QuickOffice) pour les remettre dans la base documentaire Nuxeo. L’application permet aussi le téléchargement de documents sur son mobile ainsi que diverses autres fonctionnalités.

Cette nouvelle application est disponible sur iTunes, Google Play, Marketplace Nuxeo et GitHub.

Source : Nuxeo.com

 

 

 

- Etienne Michardiere

Au Canada, la société WaveFront va ouvrir une nouvelle bibliothèque à Montréal permettant la location de différents appareils mobiles (mobiles et tablettes) par des développeurs d’applications.

WaveFront a déjà ouvert ce genre de bibliothèques dans trois autres grandes villes : Ottawa, Toronto et Vancouver. Les appareils mis à disposition permettront aux développeurs de repérer différents bogues avant que leurs applications ne soient commercialisées limitant ainsi les signalement de problèmes par les utilisateurs et la diminution de réglages à faire une fois l'application commercialisée. 

Avec une palette de 1000 appareils différents, ces nouvelles bibliothèques seront d’une grande utilité pour le développement d’applications et surtout la réduction de bogues liée aux caractéristiques des différents mobiles ou tablettes. Par le passé, les tests d’applications se faisaient sur des émulateurs. Cependant, ce système a vite atteint ses limites. Avec ces différents appareils, les développeurs pourront adapter par exemple leurs applications aux différentes tailles de téléphones.

Source : Lesaffaires.com, proximamobile.fr

Catégories : Services, Brève, Data, Amérique
Tags : mobilité
Page 1 / 16 1 2 3 4 5 ... Fin
Powered by KB Crawl