Chiffres-clés
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Chiffres-clés
- Virginie Boillet

Gartner prévoit que les ventes de smartphones atteindront 461,5 millions d’unités vendues en 2011 et 645 millions en 2012. Elles dépasseront même celles de PC (364 millions).

Les ventes combinées de smartphones et tablettes sera de 44% supérieures à celles des PC en 2011. De plus en plus d'appareils mobiles devraient trouver leur place dans les entreprises dans la mesure où les salariés en ont déjà un usage domestique important.

 

Consumérisation, app stores et écosystèmes mobiles causent une prolifération de nouvelles applications et de services dans l'entreprise. Les employés cherchent de plus en plus à profiter pleinement des meilleurs navigateurs et des applications innovantes issues des magasins d'applications. Gartner estime que 18 milliards d'applications seront téléchargées en 2011, jusqu'à 114,5% de plus qu'en 2010 et jusqu'à 31 milliards en 2012.

 

 
 
Les employés se comportent, à présent, en entreprise comme des consommateurs, et exigent un plus grand choix d'appareils et d'applications à partir des app stores, et en adoptant de nouvelles stratégies telles que «Bring Your Own" (BYO) IT, où les employés utilisent des tablettes et smartphones personnels pour leur travail (avec un budget financé par la DSI). En conséquence, la distinction entre le rôle d'une personne en tant qu'employé et en tant que consommateur est plus floue que jamais.

"Les DSI doivent explorer de nouvelles façons de fournir, financer et gérer les appareils mobiles afin de permettre aux employés davantage de choix et soutenir les programmes de BYO», a déclaré Nick Jones, vice-président et analyste chez Gartner.
 
Source : Gartner

 

Chiffres-clés
- Virginie Boillet

Une étude de l'Inria fait apparaître l'emprise des outils numériques sur nos comportements mais aussi la défiance qu'ils nous inspirent.

Cet article a été initialement publié sur www.archimag.com

Les Français sont toujours plus nombreux à utiliser les technologies numériques pour s'informer, se distraire, faire des achats et déclarer leurs impôts. Mais leur confiance dans les usages numériques varie grandement selon leur âge et leur capital culturel. Selon une étude TNS Sofres/Inria (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique), six profils d'utilisateurs peuvent être distingués : les "grands explorateurs" (18 % des personnes interrogées) sont très à l'aise dans la culture numérique et aiment en découvrir les usages les plus innovants, les "baroudeurs pragmatiques" (16 %) curieux et ouverts mais prudents et pragmatiques, les "apprentis voyageurs" (20%, les plus nombreux...) dont les usages numériques sont récents et très balisés, les "randonneurs vigilants" (10 %, les moins nombreux...) méfiants et utilisateurs ocasionnels, les "révoltés du numérique" inquiets face aux comportements engendrés par les objets numériques, et enfin les "bienheureux sédentaires" (16 % des personnes interrogées) qui restent éloignés du monde numérique et ne s'y intéressent quasiment pas.

La perception du monde numérique par les Français est particulièrement paradoxale : plus de la moitié déclare ne plus pouvoir se passer de leur téléphone mobile, de leur ordinateur personnel et d'un accès à Internet... Dans le même temps, ils expriment leur inquiétude quant aux menaces sur la vie privée, les relations familiales et même les rapports amoureux...  Il est vrai que le niveau d'information de nos compatriotes laisse à désirer selon l'Inria : 50 % pensent que les objets ne pourront jamais communiquer entre eux par Internet alors qu'il existe déjà des réfrigérateurs connectés permettant d'accéder à des recettes de cuisine, et 25 % estiment que jamais un chirurgien ne pourra opérer un patient à distance alors que la première opération chirurgicale entre New York et Strasbourg date de 2001 !

Les Français sont en revanche une large majorité (80 %) à réclamer une éducation aux sciences du numérique dans les écoles. Leur voeu sera exaucé avec l'introduction de cours dès 2012.

 

L'Inria propose à tous les internautes de faire un test afin de découvrir leur profil numérique.

 

Source : Archimag (Auteur : Bruno Texier)

Tags : usages
Chiffres-clés
- Virginie Boillet

Les dépenses des entreprises en technologies de l’information dans les pays de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) atteindront 604 milliards d’euros en 2011, soit un recul de 1,4% par rapport à 2010, selon Gartner. La croissance devrait remonter à 2,3% en 2012.

Peter Sondergaard, vice-président senior et directeur de recherche au Gartner, analyse :  « La deuxième crise est sur le point d’atteindre son pic et les DSI doivent décider dans quelle  direction aller. Les incertitudes pesant sur l’économie mondiale ainsi que la crise de la zone euro impacteront les budgets IT des DSI en 2012 et les entreprises devront faire face à des arbitrages budgétaires. »

L’Europe de l’Ouest, qui compte pour 80% des dépenses de la zone EMEA, verra ses dépenses IT décliner de 1,8% en 2011 et croître de seulement 1,5% en 2012.

Les dépenses publiques (incluant l’éducation), qui compte pour 20% des dépenses totales, représentent la plus grande part des dépenses. Gartner  prévoit un recul de 4,8% en 2011 et de 1,7% en 2012. Elles ne devraient retrouver leur niveau de 2010 qu’en 2015.

Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

Les outils collaboratifs sont appréciés, puisque 64% des sondés les jugent « nécessaires » dans le cadre du partage d’informations et de connaissances. Pourtant, 26% des utilisateurs de ce type d’outils considèrent que leur usage ne doit pas être généralisé à l’ensemble des collaborateurs. Aastra – éditeur de solutions informatiques de communication en entreprise – vient de publier les résultats de son enquête « Nouveaux usages, nouveaux médias, entre expérimentation et adoption », menée auprès de 1 100 entreprises au printemps 2011.

Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

C’est, d'après AIIM, le poids moyen des informations-métier cruciales contenues dans une boîte e-mail.

Catégories : Chiffres-clés, Brève, Insolite
Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

La 14ème édition de l’étude internationale sur la sécurisation des informations, réalisée par Ernst & Young, fait état du retard pris par les organisations en matière de sécurité. Dans le même temps, PwC a publié les résultats de la 11ème édition de son enquête "Global State of Information Security", basée sur 12 800 réponses provenant de différentes fonctions managériales et d'entreprises internationales.

Tout va trop vite pour les entreprises, qui peinent à suivre le rythme imposé en ce moment par l’innovation technologique. L’essor du recours aux tablettes et au cloud computing est par exemple saisissant. Ainsi, 80% des 1700 entreprises participantes envisagent ou utilisent déjà des tablettes dans le cadre de leur activité (61% en ce qui concerne les services de cloud computing).

Des données qui prouvent la réactivité des organisations. Cela dit, l’étude démontre que l’adoption de ces innovations n’est pas systématiquement accompagnée par une refonte des pratiques sécuritaires. Par exemple, seules 51% des entreprises ont une stratégie documentée pour renforcer la sécurité liée à l’utilisation du Cloud, et plus de la moitié des entités interrogées n’ont mis en place aucun système de contrôle pour minimiser les risques inhérents au recours au Cloud.

Il en va de même pour les plateformes mobiles (smartphones et tablettes). Bien que conscientes de l'accroissement des risques (constaté par 45% des participants à l'enquête PwC), 49% des organisations seulement considèrent leurs systèmes de sécurité adaptés à leur activité. Plus surprenant encore, les trois quart des entreprises de l'échantillon de PwC confessent ne pas avoir de politique de sécurité adaptés aux nouvelles technologies. Enfin, la majorité des  participants admettent n’utiliser aucune technique de codage pour la protection des données mobiles.

Pourtant, les enquêtes attestent de la réalité de ces menaces puisque les incidents liés à la sécurité de l'information ont crû de 22 points entre 2010 et 2011, rencontrés cette année par 61% des organisations françaises. Des attaques qui ont mené principalement a des pertes financières et à des vols de propriété intellectuelle.

Ce retard risque de se creuser tant que les entreprises n’incluront pas ces problématiques dans une réflexion globale lors des conseils d’administration ou de séminaires stratégie. PwC identifie des process qui pourraient permettre aux entreprises d'améliorer la sécurité de leur SI - qui souffre d'une érosion de son niveau de confiance (passé de 87% à 55% en 3 ans) - tels que la mise en place d'un audit annuel du dispositif et une procédure d'identification des incidents de sécurité et de leurs conséquences.

 

Sources : l’atelier BNP PARIBAS, Pwc et Silicon

 

Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

Parallels, éditeur de logiciels de virtualisation et d’optimisation des services informatiques, chiffre le potentiel du Cloud computing à 672 millions d’euros sur le marché français.

Plus de 50% des PME françaises utilisent déjà au moins un application en ligne comme les services de GED, d’archivage, ou de CRM. Les micro-entreprises devraient être les principales bénéficiaires de la prochaine baisse des prix des services Cloud. L’enquête menée par Parallels permet enfin de détecter un marché très prometteur pour les fournisseurs de services, qui devront profiter de la migration des services informatiques des entreprises vers des services hébergés.

Source : Info DSI

 

 

Catégories : Chiffres-clés, Brève, ECM
Actu marché
- Thibaut Stephan

Le spécialiste de la sécurité des systèmes d’informations affiche une croissance de 33,8% de son résultat net entre le deuxième trimestre fiscal 2010 et 2011.

Symantec est sur les bases d’une progression de 9% de son chiffre d’affaires entre 2010 et 2011, qui devrait être consolidée à l’issue du prochain exercice trimestriel, annoncé tout aussi favorable. Ces résultats significatifs sont partiellement expliqués par le rachat partiel de VeriSign, effectué en 2010.

Le groupe réagit donc très positivement aux évolutions liées au développement du Cloud computing et de l’utilisation massive de nouvelles plateformes (smartphones et tablettes en tête).

En parallèle, Symantec poursuit ses innovations avec le prochain lancement de la version 6 de Norton 360, qui permettra le stockage d’informations dans le Cloud, ainsi que d’autres services tels que l’analyse « collaborative » de la fiabilité des fichiers, basée sur les pratiques de la communauté d’utilisateurs des solutions Symantec.

 

Source : Symantec

Chiffres-clés
- Virginie Boillet

Plus de 39.000 Français disposent d’un dossier médical personnel (DMP), dix mois après l’ouverture de ce service en décembre 2010, selon l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé) lors de la septième journée nationale des industriels, organisée le 18 octobre 2011 à Paris.

La grande majorité des DMP sont créés à l'aide de logiciels "DMP-compatibles" homologués par l’Asip santé. La proportion de DMP créés à partir du site dmp.gouv.fr s’est sensiblement accrue dans le même temps.

87% des DMP créés l’ont été dans les quatre régions pilotes (Alsace, Aquitaine, Franche-Comté et Picardie). Parmi les autres régions, Rhône-Alpes apparaît comme la plus avancée. Ailleurs, seules les régions Centre, Champagne-Ardenne, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur approchaient ou dépassaient la barre des 500 DMP créés, essentiellement par des professionnels libéraux.

A l’échelle nationale, toutefois, les créations se répartissent équitablement entre établissements et professionnels de santé. En revanche, les libéraux fournissent la majorité (53,6%) des documents alimentant le DMP.

Source : TIC santé
Conférence
- Thibaut Stephan

Livres Hebdo a publié pour la cinquième année consécutive son classement des acteurs de l’industrie du livre, et répertorie ainsi les 87 entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse 150 millions d’euros.

Les principaux enseignements tirés des derniers résultats financiers sont :

-          Le marché pèse 62 milliards d’euros en 2010,

-          Les leaders restent en place,

-          Les entreprises du Top 10 génèrent 55% du chiffre d’affaires total de l’industrie,

-          Les pertes subies en 2008 ont été récupérées au terme du dernier exercice,

-          Forte expansion des éditeurs de la zone BRIC,

-          L’information professionnelle est le segment le plus dynamique et profitable.

Les six acteurs qui figuraient en tête en 2009 le sont toujours pour l’exercice 2010, et l’ordre y est inchangé. On retrouve donc l'éditeur international Pearson en tant que leader - avec une croissance de plus de 15% - qui accentue considérablement son avance sur ses challengers. Hachette Livre,  premier groupe français,  occupe toujours la 6ème place malgré la légère baisse de ses performances commerciales.

« L’événement » résulte de l’apparition de cinq groupes issus de la zone BRIC (Brésil Russie Inde Chine). Trois entreprises brésiliennes (Abril Educação, Saraiva et Editora FTD) et deux russes (AST et Eksmo) se classent aux environs de la 50ème place et confirment l’émergence de nouvelles puissances internationales. Notons que ces nouveaux entrants sont pour la plupart originaires du secteur de l’éducation, comme c’est le cas des trois groupes brésiliens ainsi que du chinois Higher Education Press (40ème).

En parallèle, l’édition professionnelle oriente clairement son offre vers le numérique, à l’image des trois groupes d'édition Reed Elsevier, Thomson Reuters et Wolters Kluwer, pour qui la part du numérique oscille entre 50% et 90% de leur chiffre d’affaire mondial et consolident dans le même temps leur croissance.

Enfin, cette étude met en exergue la fracture numérique : ce fossé qui se creuse entre les acteurs américains et britanniques qui basent déjà leur croissance sur le livre électronique et les autres pour lesquels cette offre peine à exister. Toutefois, les lancements de plusieurs plateformes de distribution numériques en Europe (Eden et Edigita notamment) sont les signes annonciateurs d’un bouleversement à venir sur les marchés espagnols, italiens et français.

 

Source : Livres Hebdo

Tags : Livres
Powered by KB Crawl