Avis d'expert
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Avis d'expert
- Virginie Boillet

legi-fi.net recense toute la réglementation financière nationale et internationale : plus de 1500 textes classés dans plus de 50 rubriques sont proposés. D’après l’éditeur du site, Legifi est alimenté en nouveaux textes et mises à jour par « un moteur perfectionné de recherche automatique » sur les sites des sources officielles.

Avis d'expert
- Virginie Boillet

La compliance, au sens d’adaptation et de flexibilité, sera plus que jamais un facteur-clé de succès pour les organisations en 2012.

Il est bien connu que le statut de pionnier est nettement plus prestigieux que celui de suiveur du point de vue du consommateur. Et cette notion de prestige d’avoir été le premier à avoir intégré telle technologie ou appliqué telle norme se répercute bien souvent sur le taux de croissance de l’entreprise.

Cette politique managériale devient un véritable argument différenciant pouvant garantir le succès d'une offre, et s’intègre donc dans la stratégie de l’entreprise. En parallèle, les prérequis de conformité représentent des barrières discriminantes à l’entrée des marchés et peuvent donc être réellement profitables aux entreprises les plus réactives, qui bénéficieront ainsi de la baisse de l’intensité concurrentielle.

Mais c’est ici qu’intervient  le business case. Ce nouveau mode de calcul de ROI (Return on Investment) est notre second point essentiel pour l’année à venir et se pose ainsi en régulateur par rapport à la première tendance évoquée plus haut.

Probablement grisées par un environnement riche en mutations, les organisations se sont parfois précipitées dans l’adoption des nouvelles technologies. Trop soucieux à l’idée de laisser filer le train de l’innovation et de rester définitivement à quai, les dirigeants n’ont malheureusement pas suffisamment construit leur stratégie, au détriment des performances commerciales de leur entreprise. La période de flottement causé par ce manque de maturité, associée à la crise économique, aura donc accouché du business case. Désormais, chaque nouvelle initiative devra faire ses preuves et résister aux simulations financières avant d’être adoptées. La performance commerciale et la rentabilité seront donc les maîtres-mots pour le déploiement de nouvelles stratégies.

En résumé, le manager de 2012 devra être réactif – sinon visionnaire – tout en s’assurant de trouver la bonne formule économique pour une stratégie pérenne. Un équilibre précaire, mais source de bénéfices significatifs.

Source : ERM experts blogs

 

Avis d'expert
- Virginie Boillet

Nous relayons ici les réflexions de Lionel Dujol, rédacteur du blog "La bibliothèque apprivoisée", sur la lecture numérique.

Dans son article, l'auteur regrette que seule une minorité active de bibliothécaires s'empare de la question de la lecture numérique. "Si le bibliothécaire français, à l'image de la majorité des usagers, n'est pas encore un lecteur de livres numériques, il n'en demeure pas moins un professionnel qui doit savoir anticiper et accompagner ces nouvelles pratiques de lecture sans attendre que la demande se fasse pressante.", pense-t-il. La bibliothèque doit être un lieu d'expérimentation de la lecture numérique, et pas seulement des supports de lecture numérique (tablettes, liseuses à encre électronique...). Les bibliothécaires ont un nouveau rôle de médiateur, de passeur dans la lecture numérique.

 

Pour lire l'article : http://labibapprivoisee.wordpress.com/2011/10/13/quelle-experimentation-de-la-lecture-numerique-en-bibliotheque/

 

Pour en savoir plus sur le marché du livre numérique : Etude serdaLAB "Livre numérique : usages et attentes en bibliothèques"

 

 

Powered by KB Crawl