Actu produit
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu produit
- Etienne Michardiere

IBM annonce de nouvelles technologies pour relever les défis liés au Big Data.

Les entreprises sont en phase de relever le défi des Big Data. IBM souhaite leur proposer de nouvelles solutions adaptées, à des coûts de plus en plus bas pour rendre la collecte et l’analyse de très grands volumes de données plus simples et plus économiques. Suite à ces nouvelles propositions de solutions, IBM a revu à la hausse ses prévisions de ventes pour 2015 (20 milliards de dollars). Ce marché représente donc une priorité de l’entreprise. Ces principales innovations sont, dans un premier temps, la réduction du volume de données pour améliorer l’analyse par le biais de BLU Acceleration qui permet d’utiliser uniquement les données utiles. Et, dans un deuxième temps, l’organisation et l’analyse de tous les formats de données par le biais d'IBM PureData System for Hadoop qui réduit la mise en place d’Hadoop (logiciel ouvert utilisé pour organiser et analyser de très gros volumes de données) de quelques semaines à quelques heures.
Suite à cela, IBM a aussi annoncé une nouvelle version d’InfoSphère BigInsights, InfoSphere Streams et Infomix Time Series. Avec ces nouvelles innovations, IBM souhaite accompagner les entreprises dans le défi que sont les Big Data et souhaite amener un maximum de solutions pour conquérir ce marché.

Source : Infodsi.com

Catégories : Actu produit, Brève, Data
Tags : Big data
Actu produit
- Etienne Michardiere

Nuxeo, éditeur d’une plateforme de gestion de contenu annonce la sortie de son application mobile : Nuxeo Mobile.

Nuxeo Mobile permet à chacun de créer son application de gestion de contenu hybride sur mobile ou tablette. Les utilisateurs pourront ainsi partager leurs applications de gestion de contenu à leurs collaborateurs « itinérants » le tout, en toute sécurité et avec un accès mobile simplifié.

Les clients de Nuxeo Mobile pourront profiter de différentes fonctionnalités que propose cette application, comme la navigation dans le référentiel Nuxeo depuis n’importe quel appareil mobile. La prévisualisation des contenus de l’application. La possibilité d’ouvrir et modifier des documents dans d’autres applications  (iWork, QuickOffice) pour les remettre dans la base documentaire Nuxeo. L’application permet aussi le téléchargement de documents sur son mobile ainsi que diverses autres fonctionnalités.

Cette nouvelle application est disponible sur iTunes, Google Play, Marketplace Nuxeo et GitHub.

Source : Nuxeo.com

 

 

 

Actu produit
- Etienne Michardiere

En 2013 il suffit, sur terre, de dix minutes pour produire cinq exaoctets de nouvelles données. Cette explosion documentaire concerne directement les entreprises qui doivent savoir les stocker, mais aussi les exploiter.

La datavisualisation est un outil encore peu développé par les entreprises, mais après deux années de recherche et un premier lancement sur Windows 8, Capitain Dash (société de datavisualisation) se lance sur le marché des mobiles avec sa version iOS. Cette version de Capitain Dash s’appuie sur des atouts importants comme son ciblage, son ergonomie et ses tableaux de bords qui en font principalement un outil marketing.

L’explosion du volume de données informatiques que doit traiter une entreprise l’oblige à utiliser des outils performants, mais qui doivent rester simples. Capitain Dash permet donc aux entreprises d’intégrer leurs informations, mais aussi leurs data externes, ce qui permet une modélisation simple de l’ensemble de ces données. En déterminant l’audience d’une marque sur internet et en permettant de connaître une hausse ou baisse des ventes, Capitain Dash devient un outil marketing qui reste « low cost ».

Sources : Les Echos, Archimag n°261 Fevrier 2013.

Tags : Marketing
Actu produit
- Thibaut Stephan

L’éditeur spécialisé dans l’EIM (Enterprise Information Management) commercialise une nouvelle solution d’archivage.

Celle-ci se distingue de la concurrence par sa capacité à intégrer l’ensemble des contenus d’une organisation dans un référentiel unique.

OpenText annonce que sa nouvelle offre permet de réaliser jusqu'à 50% d'économie sur le stockage à long terme, notamment grâce à la rationalisation des infrastructures de stockage : la suppression des doublons, la compression du contenu stocké et le choix du type de stockage (médias optiques, disques durs, bandes magnétiques, stockage sur le cloud).

OpenText Archive est déjà disponible et son implémentation est estimée à 30 jours.

Source : Open Text

Catégories : Actu produit, Brève, Archivage
Actu produit
- Virginie Boillet

PolySpot lance InfoWarehouse™ et favorise l’exploitation du Big Data avec une vision unifiée et globale de l’information d’entreprise

PolySpot, éditeur majeur d’infrastructures de traitement de données, a annoncé pour Documation le lancement d’InfoWarehouse™, sa plateforme permettant l’intégration des données structurées et non structurées avec des capacités d’enrichissement. La technologie, basée sur le socle technique de PolySpot, est intégralement conçue pour transformer la masse de données en capital informationnel actionnable.

Le Big Data est caractérisée par les 3Vs : Volume, vitesse, et variété. Au-delà de la croissance exponentielle, la variété des sources et des formats complique le traitement et la recherche de données. Cette masse de données requiert aujourd’hui non seulement un stockage adéquat, mais également de hautes possibilités d’analyse et de calculs.

L’information multidirectionnelle, peer-to-peer a pris le pas sur l’information descendante, et réclame aujourd’hui ses droits dans le système d’information peu collaboratif de l’entreprise. L’objectif est de favoriser les nouveaux usages, comme les réseaux sociaux d’entreprises (RSE), le marketing agile, ou de toute autre volant de productivité impliquant l’ensemble des collaborateurs internes et externes à l’entreprise.

InfoWarehouse™, plateforme de BI Etendue, exploite pleinement le gisement d’informations internes ET externes, souvent délaissés, des données non structurées afin de les croiser avec les données structurées. La BI étendue permet de réaliser des outils de web intelligence, de mettre en place des alertes de veille concurrentielle ou de la veille légale grâce à des extractions d’entités nommées, à la définition de relation entre entités et à l’analyse de sentiments.

La nouvelle plateforme simplifie la création d'applications de recherche personnalisées, sécurisées, et « scalables ». Riche d’une nouvelle interface d'administration conçue pour offrir une navigation rapide et intuitive, et pour guider l’administrateur pendant le déroulement des opérations de configuration, cette nouvelle version majeure offre également un tableau de supervision des sources, facilitant la sélection des sources de données à indexer et proposant un aperçu instantané des données crawlées et indexées par connecteur. La supervision des connecteurs permet également de bénéficier des statistiques de crawling de chaque connecteur en temps réel. Enfin, InfoWarehouse™ tire pleinement parti des performances d'Apache Solr 4 en offrant une vitesse de recherche plus élevée, une indexation flexible et quasi temps réel.

Source : Polyspot

 

Tags : Big data
Actu produit
- Thibaut Stephan

Le moteur de recherche français Qwant s’est lancé le 12 février.

Une identité visuelle à la Google et un coup de pouce des concurrents (Bing principalement) pour le lancement comme l’explique Qwant, qui "complète ses propres données avec des données obtenues auprès d’autres moteurs de recherches durant la phase de montée en puissance de son infrastructure […] dès lors que le déploiement sera finalisé, l’ensemble des résultats proposés proviendront du seul travail d’indexation et de ranking effectué par Qwant".

Mais Qwant, disponible dans 15 langues et 35 pays, marque sa différence dès la requête lancée. L’ensemble des résultats, tous formats confondus, sont affichés sur une seule page :

- Les photos et vidéos dans la partie supérieure de l’écran ;

- Les résultats dans la partie centrale, segmentés en quatre axes :

  • "Live" pour les actualités
  • "Qnowledge graph" pour wikipédia
  • "Social" pour les réseaux sociaux
  • "Shopping" pour le e-commerce

On accède donc directement à une richesse et une profondeur d’information intéressante, avec une visibilité réduite pour principal corollaire. La possibilité de sélectionner uniquement certaines « facettes » pourrait permettre de gagner en confort et de personnaliser ses requêtes. D’autant qu’on peut s’étonner de l’espace consacré à wikipedia, peut-être disproportionné par rapport à sa valeur ajoutée lors d’une requête.

Pour finir sur une note positive, signalons l’absence (temporaire ?) de publicité.

Nous suivrons attentivement l'évolution de Qwant et son niveau d'adoption par les internautes pour déterminer s'il est en mesure de grignoter des parts de marché à Google. 

Source : webrankinfo.com

Tags : Google
Actu produit
- Thibaut Stephan

Déjà détenteur du label Tiers-archiveur, Docapost DPS a reçu le label coffre-fort électronique pour son Espace Sécurisé de Conservation (ESC) de la part de la Fédération Nationale des Tiers de Confiance (FNTC). 

Cette distinction offre aux utilisateurs des "garanties quant au respect des exigences en matière d’intégrité, d’horodatage et de traçabilité de l’archivage électronique".

C’est le cinquième label décerné par la FNTC (le second pour Docapost) : Cecurity.com est également labellisé coffre-fort électronique tandis que Pitney Bowes et Locarchives sont ont reçu le label Tiers-archiveur.

 

Source : http://www.fntc.org/content/view/1062/86/

 

 

Actu produit
- Virginie Boillet

Il suffit de cliquer et promener la souris sur le texte ou les images que vous souhaitez numériser, vous verrez ainsi apparaitre instantanément sur votre écran les éléments que vous aurez scannés.

La souris numérise en 300 dpi tous types de documents jusqu'au format A3. En outre, la technologie OCR permet de reconnaître le texte de l'image numérisée. Il suffit de le faire glisser et de le déposer dans une application. Plus de 130 langues sont reconnues. IRIScan Mouse sera commercialisé dans le monde dès le 15 février 2013 au prix de 79 €.
Source : solutions logiciels

Actu produit
- Virginie Boillet

Décidément les annonces se multiplient dans le domaine de la sécurisation des échanges dématérialisés (signature de contrats, échanges financiers…) en situation de mobilité. Après les annonces des éditeurs de plateformes de dématérialisation en mode SaaS (Yooz, Primobox….), voici les éditeurs de solutions de signature électronique qui lancent des solutions spécifiques aux mobiles et tablettes. Après Dictao, Cryptolog lance «?Universign pour tablettes?», une solution de signature électronique sécurisée sur tablette.

Le fournisseur français de solutions de signature électronique et services de confiance propose de généraliser la création d’identité numérique et de signature électronique certifiées au cours d’une transaction commerciale via tablette. Car la tablette tactile s’impose aujourd’hui dans la démarche de vente. Elle s’avère être un formidable outil de conversion client et d’optimisation de l’activité commerciale. Or, vendre c’est avant tout collecter la signature de son client. « C’est là où la tablette vient une fois de plus rebattre les cartes de manière disruptive : il n’y a pas aujourd’hui de meilleur équipement pour signer un document numérique… Qui soit à la fois capable d’associer une signature du bout du doigt satisfaisante pour un être humain, à une véritable signature électronique à valeur légale satisfaisante pour un tribunal ! », développe Julien Stern, Directeur Général et Co-Fondateur de Cryptolog.
Constituée à la fois de la signature manuscrite, signature qui n’a pas de valeur légale, mais qui rassure le client, et d’un identifiant numérique certifié, la signature électronique se prête parfaitement au format de la tablette dans le cadre d’une transaction commerciale (voir notre retour d'expérience avec la société de crédit à la consommation Cetelem).
Encore faut-il que les signatures produites sur les tablettes soient conformes au cadre légal français et européen sur la signature électronique qui ne se satisfait pas d’une signature manuscrite numérisée.« De ce point de vue, l’architecture de la solution Universign pour tablettes garantit une sécurité juridique quasi équivalente à la signature présumée fiable et à un coût et une simplicité opérationnelle jamais proposés jusqu’alors », déclare Julien Stern.
Universign pour tablette s’intègre de manière transparente au cœur de n’importe quelle application métier mobile (CRM, ERP, etc.) à l’aide d’une bibliothèque logicielle aujourd’hui disponible pour les systèmes d’exploitation Apple iOS, Androïd et Microsoft Windows 8, ce qui autorise un large choix de tablettes pour la mise en œuvre d’un tel projet.

Source : Communiqué de presse Cryptolog

A paraître : tendance sur la mobilité dans la dématérialisation, dans la prochaine étude serdaLAB "Dématérialisation des processus documentaires : marché et nouvelles pratiques" (parution mars 2013)

Actu produit
- Virginie Boillet

Dictao, éditeur de solutions de signature électronique et Valerian, éditeur de solutions d’échanges de flux financiers et de solutions WebEDI, se sont associés pour bâtir une offre de « Signature électronique renforcée de transactions financières sur mobile ».

Face à la révolution des usages liée à la mobilité, Valerian souhaitait offrir une déclinaison « Mobile » de sa suite logicielle « WeBank », offre WebEDI modulaire et hautement sécurisée, aux clients des banques, avec une exigence forte : le niveau de sécurité de cette offre mobile doit être équivalent à celui assuré sur le poste de travail. En particulier le signataire doit pouvoir garantir son engagement sur les opérations, avec une signature électronique à vocation probatoire. Cette exigence est contrariée par la diversité des terminaux mobiles (multiples facteurs de forme, multi OS, etc.), par la faiblesse de leur sécurité native, et par le fait qu’ils sont le plus souvent incompatibles avec l’usage de cartes à puce ou tokens.
Valerian a donc choisi de s’associer à Dictao, leader de la signature électronique depuis plus de 10 ans, dont les produits sont certifiés selon les standards de sécurité internationaux les plus exigeants (Critères Communs ISO 15 408). Valerian a donc intégré la solution Dictao de signature électronique renforcée sur mobile dans Webank. Cette solution garantit la non-répudiation des ordres signés par l’utilisateur, qui conserve le contrôle exclusif sur son secret (clé privée).

Source : Silicon

Page 4 / 18 Début ... 2 3 4 5 6 ... Fin
Powered by KB Crawl