Services
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
- Etienne Michardiere

Au Canada, la société WaveFront va ouvrir une nouvelle bibliothèque à Montréal permettant la location de différents appareils mobiles (mobiles et tablettes) par des développeurs d’applications.

WaveFront a déjà ouvert ce genre de bibliothèques dans trois autres grandes villes : Ottawa, Toronto et Vancouver. Les appareils mis à disposition permettront aux développeurs de repérer différents bogues avant que leurs applications ne soient commercialisées limitant ainsi les signalement de problèmes par les utilisateurs et la diminution de réglages à faire une fois l'application commercialisée. 

Avec une palette de 1000 appareils différents, ces nouvelles bibliothèques seront d’une grande utilité pour le développement d’applications et surtout la réduction de bogues liée aux caractéristiques des différents mobiles ou tablettes. Par le passé, les tests d’applications se faisaient sur des émulateurs. Cependant, ce système a vite atteint ses limites. Avec ces différents appareils, les développeurs pourront adapter par exemple leurs applications aux différentes tailles de téléphones.

Source : Lesaffaires.com, proximamobile.fr

Catégories : Services, Brève, Data, Amérique
Tags : mobilité
Actu législation
- Thibaut Stephan

Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, et Luigi Gambardella, président de l’association ETNO (opérateurs de réseaux de télécommunication en Europe) se sont rencontrés le 11 février 2013. L’occasion d’évoquer les nouvelles règles en matière de protection des données proposées par la Commission européenne en janvier 2012.

Actu législation
- Manon Vincent

A la suite de la décision du Conseil constitutionnel, la plateforme Chère Copie Privée, initiative fondée par l’UFC Que Choisir, la FEVAD et les industriels (dont Secimavi, SFIP, SNSII et Simavelec), a tenu à rappeler que le régime sur la copie privée français n’était pas incontestable, loin s’en faut. En effet, le Conseil constitutionnel n’a validé que l’article « assurant la survie temporaire des barèmes qui devaient être annulés suite à un arrêt du Conseil d’Etat ». Il est donc inexact de dire, comme l’indique le Conseil Constitutionnel, que le juge constitutionnel a validé cette loi : « il n’a examiné et validé que l’un de ses sous-articles (le 6-I de la loi du 20 décembre 2011) au regard des textes fondateurs ». Le Conseil Constitutionnel n’est d’ailleurs pas en mesure « d’analyser la compatibilité de cet article avec le droit européen et son interprétation » par la Cour de Justice de l’Union européenne. C’est pourquoi, le juge de la loi souligne que la disposition « n’a pas pour objet de faire obstacle à ce que ces règles puissent être contestées devant le juge administratif pour d’autres motifs ». Autrement dit, les questions relatives à la copie privée ne sont pas réglées « et d’ailleurs les recours administratifs et judiciaires continuent contre le régime de la copie privée et son application en France ». Rappelons que la loi du 20 décembre 2011 garantit la survie temporaire « des barèmes votés en commission copie privée, mais annulés par le Conseil d’État ».

 

Source : Marc Rees, Pcinpact.com.

Retour d'expérience
- Virginie Boillet

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, est venu témoigner lors du salon MIS 2011 à la Bourse de Commerce de Paris les 11 et 12 octobre dernier, de la mise en place de leur réseau social d’entreprise basé sur SeeMy.

De la réflexion aux premiers bénéfices obtenus en passant par le choix du prestataire, toutes les étapes du déploiement d’un réseau social d’entreprise ont été concrètement décrites.

 

Ci-dessous la présentation slides réalisée par Alexandra Touron :

http://www.seemy.eu/fr/category/retour-dexperience-clients

Powered by KB Crawl