Santé & Laboratoires
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu produit
- Virginie Boillet

L'Urfist de Rennes propose une très bonne synthèse des moteurs de recherche spécialisés sur l'information scientifique. Il a classé ces moteurs en trois segments : - les moteurs multi-ressources - les moteurs par type de document - les moteurs d'expert

Source : Urfist de Rennes*

*Créée en 1982 par convention entre le Ministère de l'Education Nationale et l'Université Rennes 2 Haute Bretagne, l'Unité Régionale de Formation à l'Information Scientifique et Technique, URFIST de Bretagne et des Pays de la Loire, est un organisme de formation et de recherche à vocation interacadémique, destiné à développer dans l'enseignement supérieur l'usage et la maîtrise de l'information scientifique ainsi que des ressources numériques.

 

 

Actu produit
- Virginie Boillet

L’application est téléchargeable gratuitement sur l’itunes app store, donnant accès à www.springerlink.com et à ses 2000 revues et 49 000 livres électroniques. Au total, ce sont plus de 5,4 millions de documents couvrant les domaines des sciences, technologies et de la médecine, qui sont mis à disposition.

Tags : Springer
Actu marché
- Virginie Boillet

La nouvelle offre fusionnée d’Elsevier et Ariadne va ouvrir de nouvelles perspectives dans les découvertes scientifiques et la compréhension des mécanismes de maladies. Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé.

Tags : ariadne, elsevier
Chiffres-clés
- Virginie Boillet

Plus de 39.000 Français disposent d’un dossier médical personnel (DMP), dix mois après l’ouverture de ce service en décembre 2010, selon l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé) lors de la septième journée nationale des industriels, organisée le 18 octobre 2011 à Paris.

La grande majorité des DMP sont créés à l'aide de logiciels "DMP-compatibles" homologués par l’Asip santé. La proportion de DMP créés à partir du site dmp.gouv.fr s’est sensiblement accrue dans le même temps.

87% des DMP créés l’ont été dans les quatre régions pilotes (Alsace, Aquitaine, Franche-Comté et Picardie). Parmi les autres régions, Rhône-Alpes apparaît comme la plus avancée. Ailleurs, seules les régions Centre, Champagne-Ardenne, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur approchaient ou dépassaient la barre des 500 DMP créés, essentiellement par des professionnels libéraux.

A l’échelle nationale, toutefois, les créations se répartissent équitablement entre établissements et professionnels de santé. En revanche, les libéraux fournissent la majorité (53,6%) des documents alimentant le DMP.

Source : TIC santé
Actu législation
- Virginie Boillet

Le décret fixant les conditions d’expérimentation du "dossier médical sur support portable numérique sécurisé" prévu par la loi Fourcade (1), devrait être publié "avant la fin de l’année".

La Cnil doit être saisie pour se prononcer sur le décrêt en cours de rédaction.

A noter que "la clé USB n’est pas le DMP car elle appartient au patient", selon Jean-Pierre Door, Député du Loiret. Le véritable DMP est un dossier informatique qui contient l’ensemble des examens (radiographies, IRM…) et des comptes rendus d’examens du patient.


Caroline Buscal, consultante-experte en ECM, spécialiste de la dématérialisation en milieu hospitalier, explique que « c’est une expérimentation de plus. Le DMP est en cours d’expérimentation depuis sept ans. Il n’y a toujours pas de loi qui le valide ».

Sa date de mise en service était prévue initialement pour le 1er janvier 2007.

 Source : TIC santé

 

(1)  loi Fourcade ou LOI n° 2011-940 du 10 août 2011 modifiant certaines dispositions de la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (1)

- Thibaut Stephan

L’enquête - menée cet été auprès de 525 organisations réparties dans 9 pays – met en lumière les raisons de ce phénomène : sa rapidité de mise en œuvre ainsi que sa rentabilité.

Une étude Gartner révèle que 95% des organisations envisagent de maintenir ou d’accroître leur recours au SaaS. En outre, 1/3 des répondants à l’enquête projettent de faire migrer leurs applications hébergées en local vers le mode SaaS.  

Le SaaS est une pratique récente, puisque 70% des organisations y ont recours depuis moins de 3 ans. Les secteurs les plus développés en la matière sont ceux de la santé, de l’assurance et de la distribution. Notons également que 45% des banques envisagent l’adoption du Saas à l’avenir.

Pourtant un tiers des répondants déclarent avoir rencontré des problèmes lors de leur passage au mode SaaS, notamment liés à la compatibilité avec les systèmes existants, l’instabilité du réseau ou encore une implémentation plus longue que prévu.

Un dernier constat corroboré par une étude publiée par Symantec, qui évoque l’accueil mitigé réservé au Cloud par les entreprises françaises .

 

Source : Gartner et Symantec

- Thibaut Stephan

Cet accord, premier du nom, concerne l’acquisition de l’information scientifique, technique et médicale, désormais accessible via la plate-forme en ligne www.springerlink.com

Mandaté par le Ministère, l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES) est à l’origine de ce contrat, appuyée par le consortium Couperin (consortium universitaire de publications numériques) et le CNRS, entre autres.

Signé le 11 juillet 2011, l’accord couvre les archives d’articles de plus de 1000 revues électroniques parus avant 1996 (soit la bagatelle de 35 000 volumes, ou 22,3 millions de pages) ainsi que 8500 livres électroniques contenant des ouvrages publiés avant 2004. (2,94 millions de pages).

Les premiers bénéficiaires ont d’ores et déjà accès à la plate-forme SpringerLink, dont bénéficieront à terme tous les établissements d’enseignement supérieur ou de recherche ainsi que les bibliothèques publiques.

 

Page 2 / 2 1 2
Powered by KB Crawl