Orange
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu produit
- Elise Garet

Orange lançait en 2011 le projet Modèle Ouvert Trois Tiers (MO3T), regroupant 18 acteurs de l'industrie du livre, couvrant toute la chaîne d'activité. Parmi ces acteurs se trouvent aujourd'hui les opérateurs Orange et SFR, les éditeurs Editis, Eden (Gallimard, La Martinière et Flammarion),le réseau Dilicom, le Syndicat de la Librairie Française (SLF), les libraires Dialogues, la FNAC, La Procure ou encore De Marque. Le projet a obtenu en juillet 2012 le soutien du Commissariat Général à l'Investissement.

David Lacombled qui pilote le projet MO3T le définit comme étant avant tout "un projet de convergence et de fédération des acteurs. Nous ne nous articulons pas autour de la création d'une nouvelle offre, et en ce sens MO3T ne sera pas une énième librairie en ligne, proposant des livres numériques. Il s'agit au contraire d'un projet de service qui soit interopérable et pérenne. Et qui, pour se structurer, tente de réunir tous les acteurs concernés autour d'une table."

Sorte de bibliothèque numérique personnelle stockée dans le Cloud, MO3T n'a pas vocation à concurrencer les librairies numériques que sont Amazon, Google ou Apple. Tous les acteurs, distributeurs, opérateurs, éditeurs et bibliothécaires, pourront s'y interfacer et l'objectif sera de maintenir l'accès aux oeuvres, sans limite de temps. MO3T assure une contuinité dans les usages, et ce grâce au Cloud. Selon Orange, le but à terme est "d'être en mesure d'intégrer ces acteurs [Amazon ou Google, ndlr] à l'écosystème qui sera mis en place." Il serait alors possible d'imaginer pouvoir stocker dans un seul et même endroit des ebooks achetés dans des librairies différentes, au format EPUB ou Kindle, que la plateforme serait capable de lire indifféremment.

Ce projet a obtenu le soutien du Commissariat Général à l'Investissement (CGI) qui a investi 3 millions d'euros pour la phase de test de 6 mois lancée par Orange. Une phase d'insdustrialisation est prévue à partir de 2013, avec un investissement plus conséquent de plusieurs dizaines de millions d'euros. La phase de test consiste notamment à envisager tous les usages potentiels, tels que le prêt de livre numérique acheté par un utilisateur à un autre. Orange estime en avoir dénombré près d'une centaine.

Dans l'attente de la notification officielle du CGI, Alain Cerisier, responsable numérique des éditions Gallimard, explique que la communication autour du projet est en pause. Cette notification déclenchera la mise en marche tandis que pour l'instant aucun mode opératoire n'est spécifié. Selon Vincent Marty, directeur Général de Dilicom, "ce qui caractérise MO3T c'est que rien ne doit être exclu. En termes de fonctionnalités nous souhaitons que tout soit possible."

Manque à l'appel le géant de l'édition Hachette, qui préfère ne pas prendre part au projet: "Notre groupe se tient volontairement à l'écart de ce projet qui nous paraît flou quant à ses objectifs. Dans le contexte actuel Hachette se montre particulièrement vigilant à tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à une entente." Ce projet ne serait qu'une nouvelle tentative d'Orange de pénétrer l'industrie du livre, après l'application Read&Go, le réseau social lecteurs.com et le prix Orange du Livre décerné annuellement à la BnF. Hachette n'est cependant pas imperméable au Cloud, le groupe travaillant à son propre outil (plus d'infos).

 

Source: Actualitté.com

Conférence
- Elise Garet

Mardi 29 mai dernier a eu lieu le premier rassemblement de la communauté Dataconnexions, à l’occasion de l’annonce des lauréats du premier concours organisé par Etalab en partenariat avec Google. Réunis à partir de 14h aux Jardins de l’Innovation, chez Orange, les acteurs de l’open data et de l’innovation ont pu assister à deux interventions et une table ronde, tournées vers les opportunités offertes par l’open data aux entreprises et au développement économique. L’intégralité de cette session plénière était retransmise en live stream sur le blog d’Etalab.

Powered by KB Crawl