Microsoft
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu marché
- Thibaut Stephan

Les éditeurs des quatre coins du monde se réunissent en ce moment à l’occasion du salon du livre de Francfort. L’occasion idéale pour dresser un état des lieux de la transition numérique sur le plan international.

Actu marché
- Manon Vincent

Alors que des rumeurs circulaient depuis plusieurs semaines déjà, David Sacks, P-DG de Yammer, a officiellement annoncé hier, sur le blog de la société, le rachat de cette dernière par Microsoft. Lancé en 2008 à destination des professionnels, le réseau social Yammer compte aujourd’hui plus de 5 millions d’utilisateurs dans le monde. David Sacks a tenu à rappeler que lui-même et son équipe restait aux commandes de Yammer ; soulignant, par ailleurs, que ce rachat allait aider Yammer à développer son offre de réseau social d’entreprise, grâce au soutien de la technologie Microsoft. En outre, David Sacks a souligné que de plus en plus d’applications seraient développées pour SharePoint, Office365, Dynamics et Skype. De son côté, Microsoft, corroborant les estimations qui circulaient depuis quelque tems, a indiqué dans un communiqué de presse avoir racheté Yammer pour 1,2 milliard de dollars. Rachat le plus cher de l’histoire dans le secteur des réseaux sociaux d’entreprise, Microsoft compte bien avec cette acquisition se positionner sur le marché des RSE et devenir un concurrent direct d’IBM et de Salesforce.

 

Source : Blog Yammer, David Sacks et Communiqué de presse de Microsoft.

Actu marché
- Elise Garet

En rachetant Yammer pour 1,2 milliards de dollars, le rachat le plus cher de l’histoire dans le secteur des réseaux sociaux d’entreprise, Microsoft prendrait une position importante sur le marché des RSE. En pleine structuration, avec l'entrée de nouveaux acteurs comme Cisco et les concentrations récentes, ce marché devrait atteindre 6,4 milliards de dollars d’ici 2016, selon le cabinet d’études Forrester, et enregistrerait ainsi une hausse de 61 %.

Pur RSE, Yammer viendrait donc compléter le portail collaboratif et de gestion de contenus Sharepoint développé par Microsoft. Véritable coup dur pour la concurrence, Microsoft mettrait ainsi la main sur un portefeuille de clients bien fourni (Capgemini, Deloitte, Alcatel-Lucent, Thomson-Reuters…) et aurait une belle carte à jouer face à la concurrence d'IBM et Salesforce.

L’information, confirmée par The Wall Street Journal, n’a pour l’instant pas été officialisée par les intéressés.

Source: Le Journal du Net

Tags : Yammer, RSE, Microsoft
Conférence
- Elise Garet

Mardi 29 mai dernier a eu lieu le premier rassemblement de la communauté Dataconnexions, à l’occasion de l’annonce des lauréats du premier concours organisé par Etalab en partenariat avec Google. Réunis à partir de 14h aux Jardins de l’Innovation, chez Orange, les acteurs de l’open data et de l’innovation ont pu assister à deux interventions et une table ronde, tournées vers les opportunités offertes par l’open data aux entreprises et au développement économique. L’intégralité de cette session plénière était retransmise en live stream sur le blog d’Etalab.

- Manon Vincent

Microsoft vient de signer un partenariat avec une filiale du libraire américain Barnes & Noble. Le géant américain a, en effet, injecté 300 millions de dollars pour aider le déploiement de la liseuse électronique Nook.

En investissant 300 millions de dollars dans une liseuse électronique, Microsoft entend désormais rivaliser avec le leader du secteur : Amazon et son Kindle. Les fonds investis ne sont toutefois pas destinés en recherche et développement mais en soutien à la filiale de Barnes & Noble qui doit déployer cette offre numérique. Barnes & Noble possède déjà sa propre liseuse électronique, nommée Nook. 

Ce partenariat commercial devrait permettre à Microsoft (qui sera alors détenteur à 17,6% du capital de la nouvelle société), d’intégrer une application Nook dans son prochain OS Windows 8, attendu pour l’automne prochain. Les utilisateurs de Windows 8 pourront ainsi accéder au catalogue de Barnes & Noble. Ce catalogue comprend des livres électroniques, des journaux et des magazines. Au-delà de l’intérêt commercial, ce partenariat présente l’avantage de mettre fin au conflit qui opposait Barnes & Noble à Microsoft ; ce dernier accusant Barnes & Noble d’avoir illégalement utilisé certaines de ses technologies brevetées pour améliorer sa liseuse électronique, Nook. Il semble, par ailleurs, que si ce premier partenariat est concluant, Microsoft et Barnes & Noble pourraient à nouveau s’associer pour déployer des solutions dans le secteur de l’e-learning.

 

Source : Silicon.fr

Powered by KB Crawl