métadonnée
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu produit
- Etienne Michardiere

Trois jeunes ingénieurs du MIT présentent une nouvelle application qui permet de scanner l’ensemble des métadonnées rattachées à un compte Gmail.

Le mois dernier, plusieurs révélations ont été faites au sujet des pratiques de la NSA et de son programme PRISM, lequel vise à collecter les métadonnées des communications.
Les étudiants du département Média Labs du MIT expliquent, à travers une vidéo, avoir conçu un mécanisme baptisé Immersion. Cette application permet de scanner l’intégralité des métadonnées d’un compte Gmail pour analyser la nature et la fréquence des interactions avec ses contacts.
L’application Immersion propose d’authentifier un compte Gmail pour en extraire les données, mais pas le contenu des messages.
Chaque analyse de compte Gmail donne une visualisation graphique des échanges avec ses contacts et montre ces interactions sous un nouvel angle. Reste qu'Immersion, déjà impressionnant, n'est qu'un bref aperçu des possibilités offertes pour analyser notre vie numérique (moteurs de recherche, réseaux sociaux, etc.).

Source : rue89.com

Catégories : Actu produit, Brève, Data
Tags : métadonnée
Avis d'expert
- Pierre Fuzeau

C’est le sujet traité dans le quatrième livre blanc intitulé : "ISO 30300 - 30301 : métadonnées pour les documents d’activité", publié par le CN11 de l'Afnor.

Principes directeurs, vue conceptuelle et modalités. Ce livre blanc est publié par Afnor et produit par la Commission de normalisation française Afnor (CN11) consacrée à la gestion des documents d’activités (ou records management). "Il s’agit d’un domaine particulièrement sensible puisque les « données sur les données » permettent d’identifier, de retrouver et d’échanger de l’information entre les systèmes. De plus, certaines métadonnées peuvent contribuer à donner une valeur de preuve. De fait et avec l’arrivée du Big Data et de l’activité économique autour du Cloud Computing, la gestion, et préalablement la définition des métadonnées, ont de fait un caractère stratégique."
Le ton est donné : aucun oubli sur ce sujet n’est possible dès qu’on doit mettre en place un système de gestion documentaire : gestion du courrier, gestion électronique de document, archivage (avec ou sans vocation probatoire), les métadonnées doivent être adaptées et respecter les principes exposés dans les normes ISO 23081 (1 à 3). Pour répondre aux besoins de purge, de transparence, de suivi, d’archivage, de transmission, et d’interopérabilité entre systèmes, chaque document doit être tracé, et donc enrichi et accompagné de ses métadonnées tant pour son identification que pour sa gestion. C’est d’autant plus critique que l’application ad’hoc des métadonnées s’inscrit dans la mise en œuvre des normes ISO 30301 qui sont désormais certifiables.

Pour accéder au livre blanc :

www.bivi.fonctions-documentaires.afnor.org/livres-blancs/livre-blanc-n-4-iso-30300-30301-metadonnees-pour-les-documents-d-activite.-principes-directeurs-vue-conceptuelle-et-modalites

 

Actu marché
- Manon Vincent

Selon un communiqué de presse paru en début de semaine, l’OCLC (Online Computer Library Center) vient de s’associer à la bibliothèque européenne Europeana dans le cadre d’un projet de Linked Data. Le but de ce partenariat est d’optimiser la navigation sur la plateforme Europeana, en développant un algorithme de calcul de similarités sémantiques sur l’ensemble de la base de données. Les données ainsi reliées (Linked Data) permettraient alors d’établir des connexions sémantiques entre les différents objets de la plateforme.

Rappelons que la bibliothèque Europeana est une bibliothèque numérique lancée en novembre 2008 par la Commission européenne, visant à « promouvoir la recherche et les échanges entre les bibliothécaires, archivistes et conservateurs, et les mettre en rapport avec les industries créatives et les innovateurs du numérique ». Quant à la base de données Europeana, dont l’interface est disponible en 29 langues, elle contient plus de 24 millions d’ouvrages, de peintures, de films, de photographies et de documents d’archives. Ses ressources proviennent de plus de 2200 institutions, issues de 33 pays différents. Fait important, Europeana n’archive pas les œuvres, mais sert uniquement de catalogue de recherche, les œuvres étant disponibles à travers des liens vers l’institution qui les a numérisées.

L’idée de lier les données grâce aux Linked Data a été envisagée afin de régler certains problèmes propres à l’agrégation de métadonnées issues de collections hétérogènes, tels que des problèmes de duplication des données, une granularité inégale dans la description des objets, des problèmes d’ambiguïté entre les versions originales et dérivées d’un même objet, etc. Cette initiative devrait par exemple permettre de regrouper les différentes traductions existantes d’un même ouvrage, de lier une peinture et la photographie de cette dernière ou les différentes éditions d’un même livre, etc. Le projet donnera lieu à l’implémentation d’un modèle de données pour Europeana (Europeana Data Model ou EDM), qui permettra, d’une part, d’améliorer l’expérience de recherche des utilisateurs finaux et contribuera, d’autre part, à développer de nouvelles solutions autour des métadonnées pour des acteurs tiers.

 

Source : Julien Helmlinger, Actualitte.com et Communiqué de Presse de l’OCLC du 20/08/2012. .

- Manon Vincent

Le 29 juin prochain se tiendra à la Bibliothèque Nationale de France (BNF) la journée annuelle AFNOR/BnF sur le thème :  « Livre numérique : quelles normes pour le produire, le diffuser, l’utiliser ? ». A cette occasion et alors que l’usage du livre numérique suscite de nombreuses incertitudes, l’AFNOR propose d’aborder le livre numérique sous l’angle de la normalisation : la normalisation comme support pour le développement du livre numérique. Face à cet enjeu, les acteurs, les atouts et les faiblesses du livre seront examinés. Cette journée sera aussi l’occasion de confronter les points de vue de différents représentants de la chaîne du livre autour de trois tables rondes. Ils débattront, entre autres, de la production et des formats de contenu du livre numérique, de sa diffusion, des métadonnées, ainsi que des usages numériques.

Pour participer à cette journée, il suffit de s’inscrire gratuitement sur le site de l’AFNOR.

Source : AFNOR

Conférence
- Virginie Boillet

A l’occasion de son voyage d’études au 13e (et dernier) Salon Online à Londres, qui s’est déroulé du 29 novembre au 1er décembre 2011, le GFII a organisé une rencontre afin de partager les tendances mainstream, les signaux faibles et les silences détectés.

Powered by KB Crawl