Enterprise Data Management
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Tendance
- Thibaut Stephan

Une enquête sur les risques liés à l’utilisation d’équipements mobiles dans le cadre professionnel a été réalisée par B2B International, en collaboration avec Kasperky Lab.

Menée en novembre 2012 auprès de 5 000 responsables informatiques à travers le monde, cette étude démontre que cette problématique est globalement prise à la légère. En effet, seules 28% des entreprises interrogées ont mis en place une solution de Mobile Device Management (MDM). Le MDM désigne la gestion des équipements mobiles, une pratique qui a fortement progressé avec l’explosion du taux d’équipement en smartphones et tablettes des collaborateurs et la démocratisation du Bring Your Own Device (BYOD, ou recours aux équipements personnels dans le cadre professionnel).

A l’inverse, 34% des sondés n’utilisent pas de solution spécialisée de MDM, parmi lesquels 15% n’ont aucune intention d’y avoir recours à l’avenir.  Enfin, 29% ont mis partiellement en œuvre un projet lié au MDM.

Source : info DSI

Actu marché
- Manon Vincent

Le groupe Bloomberg, leader mondial de l’information financière, vient d’acquérir PolarLake, une société irlandaise spécialisée dans la gestion de données (Enterprise Data Management). Ce rachat est la preuve de l’intérêt croissant des grands groupes pour les problématiques liées aux traitements des Big Bata (ou grandes masses de données).

PolarLake est, en effet, spécialisé dans la gestion de données (Enterprise Data Management ou EDM) et fortement impliqué dans le Web sémantique ; ses outils intégrant les technologies du « semantic Web » dans la description des datasets (jeux de données). Bloomberg chercherait ainsi à offrir à sa clientèle un service d’EDM (Enterprise Data Management) externalisé et « vendor-neutral » (autrement dit neutre, ne cherchant pas à favoriser tel ou tel parti). Toutefois, quelques modalités de cette offre restent à éclaircir, puisqu’on ignore encore le modèle économique de ce futur service d’EDM que Bloomberg souhaite proposer à ses clients. S’il est possible que ce service soit payant, il est tout à fait possible, même probable, selon le GFII, que ce service soit gratuit.

En outre, ce rachat témoigne de l’intérêt grandissant des entreprises aux problématiques des Big Data et a fortiori aux outils issus des technologies du Web sémantique qui permettent leur traitement.

A noter, Bloomberg n’a pas, pour l’instant, dévoilé le montant de ce rachat.

 

Source : GFII

Powered by KB Crawl