Un tiers des réutilisateurs interrogés génèrent des revenus à partir des données publiques
Dans le cadre de sa dernière étude sur l’open data, serdaLAB a interrogé des acteurs du secteur marchand à propos de leur réutilisation de données publiques et de sa monétisation.

 

Outre les start-ups spécialisées dans les données publiques, les éditeurs de contenus professionnels et les sociétés spécialisées dans la datavisualisation sont les organisations les plus consommatrices de données publiques.
La moitié des ré-utilisateurs de données publiques ont commencé cette pratique depuis moins de cinq ans, dont une grande majorité depuis ces deux dernières années. Quasiment un quart de l’échantillon exploite des données publiques depuis plus de dix ans. Ce sont les éditeurs de contenus professionnels.

Données géographiques les plus prisées
Les données géographiques sont, de loin, les plus demandées par les entreprises qui réutilisent les données publiques. Les données sur les transports arrivent en deuxième position, suivies par les données économiques.
L’exploitation des données publiques conduit le plus souvent à la production de services accessibles via internet (43%) tandis que 17% des ré-utilisateurs exploitent des données pour des solutions logicielles. La conception d’applications mobiles reste marginale (10%).


Un tiers des réutilisateurs génèrent des revenus à partir des données publiques
Plus d’un tiers des organisations sondées (34%) transforme les données publiques en une source de revenus. La moitié des initiatives de réutilisation de données publiques ne génère aucun chiffre d’affaires. Ce constat illustre l’ampleur de la tâche qui reste à accomplir pour la seconde génération de l’Open Data, toujours en recherche d’un modèle économique viable et d’un équilibre entre l’offre et la demande. 57% des ré-utilisateurs ont recours à des données publiques payantes, ce qui montre que les données à plus forte valeur ajoutée (celles qui sont le plus réutilisées) sont aussi celles qui sont payantes.

Source : Etude serdaLAB "Open Data en France : acteurs, projets et tendances"