Vidéos
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Vidéos
- Virginie Boillet

La Commission européenne a adopté une communication intitulée « Libérer le potentiel du Cloud Computing en Europe » visant à créer un environnement plus convivial pour un accès 7j/7 et 24h/24 à la puissance de calcul et au contenu.

Source : http://ec.europa.eu/information_society/activities/cloudcomputing/index_en.htm

 

La commissaire européenne chargée du numérique Neelie Kroes a présenté le 27 septembre dernier sa stratégie concernant le cloud computing. Fondant de grands espoirs économiques dans le nuage informatique, elle souhaite motiver les entreprises et les administrations en présentant quatre mesures destinées à stimuler leur productivité : faire un tri dans la jungle des normes techniques de façon à assurer l'interopérabilité des données et la réversibilité pour les utilisateurs (les normes nécessaires devraient être définies d'ici 2013) ; soutenir les systèmes de certification à l'échelle de l'UE pour les prestataires fiables ; élaborer des conditions contractuelles types "sûres et équitables" pour les contrats d'informatique en nuage ; créer un partenariat européen entre les états membres et les entreprises pour pouvoir disposer du pouvoir d'achat du secteur public.

300 euros par personne et par an

L'objectif de ces mesures est de créer 2,5 millions d'emplois liés au cloud et de stimuler le PIB de 160 milliards d'euros d'ici 2020. Soit une économie de 300 euros par personne et par an. Ce sont les petites entreprises qui pourraient, selon Neelie Kroes, être les principales bénéficiaires de cette orientation en économisant 10 à 20 % de leurs dépenses informatiques grâce aux faibles coûts d'exploitation. 

Certaines associations de consommateurs et certains parlementaires ont réagi à la présentation de la commission européenne en déplorant malgré tout le manque de protection des consommateurs, notamment en terme de droits d'auteurs et de sécurisation des données. 

 

Source : Archimag

Vidéos
- Thibaut Stephan

Bitange Ndemo, membre du ministère de l’Information et de la Communication du Kenya, évoque les bénéfices que pourrait tirer l’Afrique de l’open data.

Vidéos
- Virginie Boillet

Un an après la publication de l'étude "Benchmarking des plateformes de veille", réalisée en collaboration avec serdaLAB, Jérôme Bondu revient sur les nouveautés apparues depuis un an.

Vidéos
- Virginie Boillet

Le web 2.0 bouleverse les anciennes frontières ou hiérarchies entre professionnels et amateurs de plusieurs secteurs. Les secteurs éducatifs et culturels sont particulièrement touchés. Le paradigme participatif installé par le web 2.0 amène les acteurs de ces secteurs à se repositionner et à re-conceptualiser leurs professions.

Votre navigateur doit être équipé du plugin flash pour pouvoir lire la vidéo en ligne.
Si ce n'est pas le cas, cliquez ici pour l'obtenir.

 

 

Cette intervention se penche plus particulièrement sur le cas des bibliothèques et les métiers des professionnels de l'information (bibliothécaires, documentalistes). La baisse de fréquentation des bibliothèques physiques et de leurs espaces virtuels est un fait avéré. Quel est l'état de la prise de conscience de la nécessite du changement dans la profession ? Quels propositions pour refonder les bibliothèques et leurs services à l'ère du web 2.0 ? Quels exemples réussis de mise en place des services participatifs par des bibliothèques ? Quelles questions épistémologiques ou idéologiques sont soulevées par ce paradigme participatif ? Ce sont autant de questions que cette intervention abordera avec le public pour un échange fructueux.

 

Source : Enssib

Vidéos
- Virginie Boillet

Cette video est un moment filmé de la Biennale du numérique 2011 : "Médiations, savoirs, innovations". L'étude retrace l'évolution de l'accès et de la réutilisation des données publiques en France depuis la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 jusqu'à nos jours.

Votre navigateur doit être équipé du plugin flash pour pouvoir lire la vidéo en ligne.
Si ce n'est pas le cas, cliquez ici pour l'obtenir.

 

 

Source : Enssib

Catégories : Conférence, Vidéos, Data, France
Vidéos
- Virginie Boillet

Le Conseil général de Saône-et-Loire (71), dont Arnaud Montebourg est le président, est le premier département à ouvrir ses données publiques, à travers le site www.opendata71.com

Pour l'élu PS, l'open data est "un des éléments de l'avenir de notre territoire, et même de la France". La libération des données publiques a été envisagée sous deux angles, en Saône-et-Loire :

- révolution démocratique,

- ensemencement économique du territoire.

 

 

Powered by KB Crawl