Veille, moteurs de recherche et collaboratif : marché, besoins et tendances en 2009-2010

Périmètre de l'étude

Le marché de la veille, des moteurs de recherche et du collaboratif rassemble :

  • Les éditeurs de moteurs de recherche d'entreprise
  • Les éditeurs de solutions de veille : agents de surveillance, progicels de veille et solutions spécialisées
  • Les éditeurs de soutions d'analyse et de visualisation
  • Les éditeurs de solutions collaboratives et de gestion des connaissance
  • Les éditeurs de réseaux sociaux, blogs et wikis
  • Les prestataires de services de veille

 

Les enjeux du marché de la veille et des moteurs de recherche

  • Le ralentissement économique est perçu comme une opportunité pour les acteurs de la veille. En temps de crise, les entreprises sont en alerte permanente sur les menaces et les opportunités du marché.
  • De nouvelles pratiques basées sur le partage de l’information se développent avec les réseaux sociaux, le micro-blogging et l’entreprise 2.0 en général.
  • Les technologies liées à la mobilité sont en pleine expansion (smartphones, haut débit mobile, ultraportables…).La mobilité constitue un enjeu important pour les acteurs de la veille et les moteurs de recherche, qui devront adapter leurs produits aux spécificités de la recherche sur mobile.

 

Le marché et les acteurs de la veille, des moteurs de recherche, du collaboratif

Le marché français de la veille, des moteurs de recherche et du collaboratif atteint 162 millions d’euros en 2007 et enregistre une croissance de 19,5%. SerdaLAB a identifié plus de 140 acteurs : 63 prestataires de services et de conseil et 80 éditeurs de solutions logicielles.

 

 

Les tendances du marché

  • Certains éditeurs de veille développent des solutions verticales qui répondent à des problématiques métiers (Knowings, Lingway).
  • Les outils de visualisation et de cartographie répondent à un besoin croissant de structuration de l’information face à l'infobésité. De nouveaux éditeurs se sont spécialisés dans ces outils comme Kartoo et Pikko.
  • Le mode ASP ou Saas est un modèle économique proposé par la plupart des éditeurs. Ce mode permet une mise en place et un déploiement rapide des solutions. Les PME sont particulièrement intéressées par ce modèle.
  • Les dernières versions des logiciels de veille permettent de surveiller les sites Web 2.0. C’est le cas de la dernière version de KB Crawl, KB Crawl 4, sortie début avril 2009, et de celle de Qwam content Intelligence, lancée à la même période.
  • La veille mobile : Les utilisateurs de solutions de veille peuvent maintenant réaliser leur veille sur leur appareil mobile (i-Phone, BlacBerry) grâce à l’offre CI Everywhere de Digimind.
  • Les solutions d’analyse temporelle se développent. L’éditeur Kartoo a lancé début 2009, Kartoo Chrono, un logiciel de recherche qui permet de diriger très facilement les utilisateurs vers les documents qu'ils ont utilisé auparavant avec une recherche temporelle.
  • La gestion de la e-reputation : Maîtriser son image sur le Web est un nouveau défi pour les entreprises et les individus. SerdaLAB apporte des éléments pour aider les entreprises à surveiller leur e-reputation et mettre en place une stratégie de communication efficace sur le Web.
  • L’intelligence collective appliquée à la veille: Utilisée dans de multiples domaines, l’intelligence collective prend toute son envergure dans l’intelligence économique et la veille, dans le partage des savoirs. SerdaLAB présente la méthodologie et les outils adaptés à une démarche de veille collaborative, ainsi que des applications concrètes.
  • Le web sémantique, les premières applications : Le web sémantique est l’un des secteurs les plus innovants du web aujourd’hui. Les premières applications commencent à voir le jour. Après une introduction au concept du web sémantique, SerdaLAB explore les premières applications dans le domaine des moteurs de recherche, des bases de connaissances et des outils de tagging


Les besoins en solutions de veille, moteurs de recherche, gestion des connaissances et travail collaboratif

Les principaux résultats de l’enquête quantitative réalisée auprès de 200 professionnels de la documentation, des veilleurs, des directeurs marketing et des directeurs généraux, montrent que :

  • 72% des organisations ont une politique en matière de veille. Un tiers d’entre elles ont mis en place cette politique il y a plus de cinq ans.
  • Près de la moitié des organisations interrogées ont mis en place un dispositif centralisé autour d’une cellule de veille.
  • Seulement 41% des sondés ont développé des réseaux de veille et 36% une veille collaborative.
  • Les trois principaux objectifs de la veille sont : s’informer sur les évolutions réglementaires, identifier les opportunités et surveiller les concurrents. L’innovation et le développement commercial sont des objectifs importants  pour la plupart des structures privées.
  • Les principales sources d’informations utilisées sont les sites web et la presse. Les bases de données et les sources légales sont également fréquemment surveillées.
  • Les outils gratuits ou à faible prix (monoposte) sont utilisés par 61% des sondés. Des outils payants sont installés dans 39% des organisations.
  • Les besoins d’automatisation concernent 64% des organisations interrogées. Ce besoin se porte principalement sur les plateformes de veille, les solutions d’analyse de l’information et les moteurs de recherche. Les projets d’acquisition de logiciels ne concernent que 9% des organisations interrogées
  • Les organisation interrogées ont peu recours à un prestataire en veille. La principale motivation des organisations qui externalisent est le gain de temps, suivi par la raison économique.

 

Liste des acteurs cités dans l'étude :
6nergies, Acetic, Aestigia, Alcor, Alogic, Altercept, AMI Software, Antidot, Ardans, Argus de la Presse, Arisem Thales, Atlassian, Aurigance, Autonomy, Awareness, Axis and Associés, Ayonis, Bizzline, Blue Boat, Bluekiwi, Bureau Van Dijk Information Management , Calinda software, CEDROM SNI, Centredoc, CGB Technologies, Coveo, Covigilance, CyberVigie, Cybion, Digimind, Dotclear, Dow Jones, EDD, Egideria, Elikya, Endeca, Esmerk, eTouch, Exalead, Expertinfo, Explore, Facebook, Fast Search, Filteris, Fla Consultants, Geos Business Intelligence, Gister Innovation, Google, Grimmersoft, Help Management, Human to Human, Humind, I2F, IBM, Ideal Partner (Insiders), IGN, i-KM, Indicta, Indixit, Infocodex, Infoforce, Innovation128, Intellixir, Inter ligere, Iscope, Ixxo, Jalios, Jamespot, Jitex, Kartoo, KB Intelligence, Knowings, Knowledge Plaza, KnowledgeConsult, Les Infostratèges, Lexis Nexis, LexisNexis - Intelligence Solutions , LG Conseil, Lingway, LinkedIn, LTU Technologies, Lucène, Matheo software, MDS Courtier en information, MediaVeille, Mediawiki, Microsoft, MIESC Consulting, Milpix, Mindjet, MindMapper, Minesoft, Mondeca, Nearbee, Neotia, NewPhenix, Ning, Noematics, Noopsis, Nstein, Oaken, Oodrive technologies, Oopartners, Ourouk, Pertimm, Pikko, Point doc, Polia Consulting, Polyspot, Press Index, Qwam Content Intelligence, Réseau habi, RLC, RTGI, Scanblog, Semiosys, Sesin, Silverpeas, Sinequa, Six Apart, Social Computing, Social Text, Spintank, Spotter, SPSS, Strategic Road, Synthesio, Temis, TikiWiki, TNS Media Intelligence, Trans World Search, TriviumSoft, Troover, Twiki, Vedalis, Viadeo, Vivissimo, Winello, WordPress, Xwiki

 

Tarifs :
  • Etude : à partir de 620,00 €
Powered by KB Crawl