Veille / IE / Moteurs
Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
- Virginie Boillet

serdaLAB et Inter-ligere vont rééditer en juin 2013 leur Benchmarking des solutions logicielles de veille (voir une photo d'une table ronde avec les éditeurs, une vidéo de présentation et le support d'une conférence).

Pour cette nouvelle édition, nous allons intégrer les solutions collaboratives de veille et les solutions spécialisées en e-réputation.

Autre nouveauté : nous souhaitons réaliser des retours d'expériences approfondis sur l'utilisation des plateformes de veille, afin d'enrichir la vision des éditeurs avec celle des utilisateurs : critères de choix de l'outil, facteurs de satisfaction, points forts et potentiels d'amélioration…

Nous aimerions pouvoir réaliser des entretiens d'environ ½ heure par téléphone. En échange, la synthèse globale de l'étude vous sera envoyée ainsi qu'un abonnement d'un an au fil de veille "Veille-IE-moteurs de recherche" de la plateforme de veille www.serdalab.com

Nous vous remercions d'avance de votre collaboration.

Pour nous contacter, merci d'envoyer un mail à virginie.boillet@serda.com

Merci d'avance pour votre aide !

Catégories : Veille / IE / Moteurs
Avis d'expert
- Thibaut Stephan

Frederik Cailliau, chercheur chez l’éditeur Sinequa, vous aide à vous poser les bonnes questions pour choisir votre outil.

- Pertinence : Les réponses aux requêtes sont-ils pertinents pour chaque utilisateur ? Sont-ils ordonnés en fonction de leur pertinence ? Les documents sont-ils classés par catégories ?

- Convivialité de la recherche : Quelles sont les fonctionnalités permettant d’optimiser la recherche et de la spécifier au moyen de filtres ?

- Traitements linguistiques : Le moteur est-il adapté à toutes les langues utilisées dans les documents de l’organisation ?

- Performance et ‘scalabilité’ : Quelle est la capacité d’indexation des données ? Une évolution de l’architecture a-t-elle un impact sur la pertinence et la performance de la recherche ?

- Qualité des connecteurs : Le moteur est-il doté de connecteurs pour l’ensemble des sources de données de l’organisation ?

- Sécurité : Est-ce que la sécurité de l’accès aux documents définie par l’entreprise est bien respectée partout ? N’y a-t-il pas de fuites cachées par exemple à la complétion automatique de la requête ?

- Généricité : Faut-il adapter le moteur aux données de l’entreprise ? Est-ce qu’il est facile à prendre en main (installation, configuration, mises à jour) ? Fait-il du text mining de façon générique et/ou fournit-il des outils de text mining en standard ?

 

Source : industrie-techno.com

 

 

Actu produit
- Thibaut Stephan

Le moteur de recherche français Qwant s’est lancé le 12 février.

Une identité visuelle à la Google et un coup de pouce des concurrents (Bing principalement) pour le lancement comme l’explique Qwant, qui "complète ses propres données avec des données obtenues auprès d’autres moteurs de recherches durant la phase de montée en puissance de son infrastructure […] dès lors que le déploiement sera finalisé, l’ensemble des résultats proposés proviendront du seul travail d’indexation et de ranking effectué par Qwant".

Mais Qwant, disponible dans 15 langues et 35 pays, marque sa différence dès la requête lancée. L’ensemble des résultats, tous formats confondus, sont affichés sur une seule page :

- Les photos et vidéos dans la partie supérieure de l’écran ;

- Les résultats dans la partie centrale, segmentés en quatre axes :

  • "Live" pour les actualités
  • "Qnowledge graph" pour wikipédia
  • "Social" pour les réseaux sociaux
  • "Shopping" pour le e-commerce

On accède donc directement à une richesse et une profondeur d’information intéressante, avec une visibilité réduite pour principal corollaire. La possibilité de sélectionner uniquement certaines « facettes » pourrait permettre de gagner en confort et de personnaliser ses requêtes. D’autant qu’on peut s’étonner de l’espace consacré à wikipedia, peut-être disproportionné par rapport à sa valeur ajoutée lors d’une requête.

Pour finir sur une note positive, signalons l’absence (temporaire ?) de publicité.

Nous suivrons attentivement l'évolution de Qwant et son niveau d'adoption par les internautes pour déterminer s'il est en mesure de grignoter des parts de marché à Google. 

Source : webrankinfo.com

Tags : Google
Actu marché
- Virginie Boillet

L'autorité de régulation financière britannique va étudier les comptes d'Autonomy, avant son rachat par HP. Des soupçons de manipulations comptables planent sur les anciens dirigeants d’Autonomy, qui s’en défendent.

Après cette enquête, le « Financial reporting Council » britannique décidera ou non d’engager une procédure disciplinaire à l’encontre de l’éditeur de solutions de gestion de l’information ou de ses dirigeants. Rappelons qu’Autonomy a été racheté par HP en août 2011 pour un prix de 10,3 milliards de dollars, considéré comme largement au-dessus de sa valeur par les experts du numérique. En novembre 2012, HP avait été obligé de procéder à une dépréciation de 8,8 milliards de dollars portant sur l'activité d'Autonomy, dont 5 milliards de dollars de ce total étaient attribués à des irrégularités comptables présumées avant l'acquisition.
Source : LMI

Actu marché
- Virginie Boillet

Les entreprises sont aujourd’hui obligées de développer des applications mobiles afin d’augmenter le taux d’achat des clients et de s’adapter aux nouveaux modes d’usages du mobile au travail. En raison de la multiplication des types de smartphones et du développement des systèmes d’exploitation Android et Windows 8, le cabinet d’études américain Gartner prédit que d’ici 2016, plus de 50% des applications mobiles seront hybrides. La technologie hybride est l'avenir des applications, notamment dans l'édition de contenus.

Tags : mobilité
Chiffres-clés
- Virginie Boillet

L’institut Ragan a publié un rapport sur la gestion du community management. Plus de 2700 professionnels américains (chargés de communication, webmarketers et autres responsables des relations publiques) ont été sondés sur le rôle des réseaux sociaux et leur gestion au sein de leurs organisations respectives.

5% des professionnels interrogés sont indépendants, 41% font partie d’une entreprise de moins de 100 salariés, 26% d’une organisation d’entre 100 et 1000 collaborateurs, et 28% travaillent au sein d’une entreprise de plus de 1000 personnes. On peut retenir que même les PME ne se privent pas de faire du community management. La gestion des réseaux sociaux est, le plus souvent, une partie seulement d’une fonction. Dans 40% des entreprises, une seule personne est dédiée au community management ; 42% des organisations concernées accueillent entre 2 et 3 salariés dédiés. 58% des entreprises postent du contenu au moins une fois par jour.
Seulement 31% des entreprises sont satisfaites et très satisfaites de leurs campagnes de social media. Parmi les indicateurs quantitatifs de mesure de la performance du community management, la progression du nombre de followers et autres fans est mesurée (86% des cas). Suivent l’évolution du trafic web (74%), la réputation de la marque (58%), et la satisfaction des clients (41%).
Les obstacles majeurs au community management cités sont le manque de temps (65%), de main d’œuvre qualifiée (63%), et les budgets trop faibles (41%). A noter qu’en 2013, 22% des sociétés pensent recruter un community manager.
Source : http://www.blogdumoderateur.com

 

Actu produit
- Thibaut Stephan

Matheo Software, éditeur de solutions d'aide à la décision, d'analyse d'information et de veille technologique, annonce la sortie de la nouvelle version de son logiciel Matheo Patent.

Matheo Patent est dédié à la propriété industrielle et à la veille technologie et brevet. Cette édition offre notamment une nouvelle interface graphique, un système d’alertes paramétrables permettant de détecter les nouveaux brevets et de nouvelles fonctionnalités en matière de recherche comme la gestion de l’historique des requêtes. En ce qui concerne le contenu, la base Worldwide Espacenet regroupe plus de 80 millions de brevets issus de 90 pays.

Matheo Patent Xe sera disponible à partir du 15 janvier 2013. D’ici là, vous avez la possibilité de tester la version bêta.

Source : Matheo Software

Tags : brevets, veille
Actu marché
- Thibaut Stephan

Pressindex, spécialiste de la veille absorbé par Kantar Media en juillet 2012, publie un état de l’art du marché de la veille et de l’information.

Les contenus issus de la presse en ligne et des blogs pèsent pour plus d’un quart (27%) des retombées délivrées par Kantar Media. On constate également la forte croissance des retombées issues des médias sociaux : +37% entre 2011 et 2012.

Du point de vue de la demande, il apparaît un vif intérêt pour une veille internationale, avec un pic en 2011 et une hausse de 60% des demandes de veille à l’international.

Ce panorama est également  l’occasion de dresser les trois facteurs-clés de succès d’une veille stratégique, à savoir l’association :

- Du traitement exhaustif et automatisé de grands volumes d’information ;

- D’une analyse en temps réel ;

- Et d’une intervention humaine afin d’assurer la bonne compréhension des enjeux.

 

Source : Pressindex

Tendance
- Thibaut Stephan

La recherche d’informations en entreprise se complexifie. En effet, les volumes de données traitées par les organisations gonflent de façon significative et le traitement des données non structurées devient un enjeu majeur.

Il s’agit donc de la finalité de l’Accès Unifié à l’Information (ou UIA pour Unified Information Access),  présenté comme le successeur du « Search », et qui vise à améliorer l’efficacité, la pertinence et la catégorisation de l’information lors des requêtes émises au sein d’une organisation.

S’appuyant sur les projets menés jusqu’ici, l’éditeur Sinequa distingue trois types de ROI des projets d’Accès Unifié à l’Information :

- le ROI « Dune de sable » : les gains de temps obtenus grâce à une recherche plus efficace de la part de l’ensemble des collaborateurs conduisent à un retour sur investissement significatif. Une fois accumulés, ces grains de sable qui symbolisent le temps gagné par chaque employé forment une dune de sable chaque année ;

- Le ROI  « Pépite d’or »: désigne la recherche à haute valeur ajoutée, comme la détection d’un expert en interne, ou de bonnes pratiques sur un projet stratégique à mener. D’après Sinequa, « une seule recherche fructueuse peut sauver des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers d’euros. »

- « Au-delà du ROI » : L’accès à l’information unifiée peut devenir un avantage concurrentiel. Par exemple, l’identification d’experts en interne ne se base pas uniquement sur le déclaratif (comme cela peut être le cas dans les réseaux sociaux d’entreprise) mais également sur  tous les documents contenus dans le système d’informations de l’organisation (e-mail, rapports, etc.). Or, identifier rapidement des experts peut garantir une meilleure réactivité pour des réponses à des appels d’offres et une plus grande efficacité lors de la conduite de projets.

Enfin, l’Accès Unifié à l’Information a également un impact sur la satisfaction client en délivrant des informations pertinentes dans un temps de réponse écourté aux clients de l’entreprise. Or, la satisfaction client doit également être intégrée dans le calcul du ROI d’un projet.

 

Source : Sinequa

 

 

Actu produit
- Thibaut Stephan

L’éditeur du réseau social d’entreprise du même nom a présenté son nouveau moteur de recherche à l’occasion de la cinquième édition de la conférence Search.

Les fonctionnalités de ce nouvel outil, disponible sur tous les RSE Jamespot, sont résumées en quatre points :

-       Recherche sur le contenu et à l’intérieur des documents, quel que soit le format ;

-       Filtrage par type de contenu : personne, fichier, commentaire, groupe ;

-       Filtrage par facette : langue, date, auteur, groupe, etc. ;

-       Filtrage par pertinence : Jamespot s’appuie sur les interactions sociales générées sur un document.

 

Source : Jamespot

Tags : RSE, Jamespot
Page 2 / 8 1 2 3 4 5 ... Fin
Powered by KB Crawl