RSE / Collaboratif
Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu marché
- Elise Garet

En rachetant Yammer pour 1,2 milliards de dollars, le rachat le plus cher de l’histoire dans le secteur des réseaux sociaux d’entreprise, Microsoft prendrait une position importante sur le marché des RSE. En pleine structuration, avec l'entrée de nouveaux acteurs comme Cisco et les concentrations récentes, ce marché devrait atteindre 6,4 milliards de dollars d’ici 2016, selon le cabinet d’études Forrester, et enregistrerait ainsi une hausse de 61 %.

Pur RSE, Yammer viendrait donc compléter le portail collaboratif et de gestion de contenus Sharepoint développé par Microsoft. Véritable coup dur pour la concurrence, Microsoft mettrait ainsi la main sur un portefeuille de clients bien fourni (Capgemini, Deloitte, Alcatel-Lucent, Thomson-Reuters…) et aurait une belle carte à jouer face à la concurrence d'IBM et Salesforce.

L’information, confirmée par The Wall Street Journal, n’a pour l’instant pas été officialisée par les intéressés.

Source: Le Journal du Net

Tags : Yammer, RSE, Microsoft
Actu produit
- Manon Vincent

Alors que les services de recherche d'informations fondés sur l'échange et le partage au sein d'une communauté se multiplient (« social search »), la société SearchTeam propose un outil collaboratif simple et facile à prendre en main.

SearchTeam est un outil collaboratif permettant de faire des recherches à plusieurs sur le Web. Cet outil, conçu pour toutes sortes d’usage et pour tout public, s’adresse aussi bien au secteur de l’éducation, aux entreprises souhaitant mettre en place une veille, qu’aux particuliers effectuant des recherches personnelles.  


Comment fonctionne SearchTeam ? SearchTeam a la même interface qu’un moteur de recherche « traditionnel », à la différence près qu’une fois la requête tapée et avant de renvoyer les résultats, SearchTeam invite l’internaute à créer un dossier dans lequel il peut sauvegarder les résultats les plus pertinents de sa recherche. S’il permet, en outre, d’effectuer une recherche intégrale, il offre également à l’internaute la possibilité de ne sélectionner qu’un média particulier (la recherche portant alors seulement sur des images, des vidéos, des livres, etc.). Lors du renvoi des résultats,  SearchTeam suggère à l’utilisateur des thèmes connexes à sa recherche, selon le domaine auquel renvoie la requête.


Les fonctions collaboratives de SearchTeam
L’intérêt de ce moteur réside dans ses fonctions collaboratives. En effet, SearchTeam permet d’inviter d’autres utilisateurs à participer aux recherches. Les invitations peuvent être lancées par mail ou se connectant sur un réseau social, comme Facebook, Twitter ou LinkedIn. Chaque nouveau participant peut ainsi ajouter des liens au dossier de recherche, commenter les résultats qui ont été sauvegardés et / ou ceux qui lui semblent les plus pertinents. Ce moteur donne même la possibilité aux internautes d’accéder à un service de « tchat ». Par ailleurs, l’internaute a le choix de créer autant de dossiers de recherche qu’il le souhaite. Afin de mieux visualiser l’ensemble des recherches, un tableau de bord est disponible. Il permet notamment à l’internaute de voir si des changements sont intervenus dans un des espaces de recherche depuis sa dernière connexion. Se rapprochant des systèmes de curation existants, SearchTeam apparaît comme un système de recherche collaboratif particulièrement adapté aux travaux scolaires ou universitaires. SearchTeam offre à toute communauté la possibilité de mettre en commun ses recherches, créant ainsi une forme d’intelligence collective.

Notons que SearchTeam est un outil gratuit qui se distingue par sa simplicité de prise en main. Pour essayer sur le Web SearchTeam, cliquez ici.  

Source : outilscollaboratifs.com

Actu produit
- Manon Vincent

VMWare, un des leaders mondiaux dans le secteur de la virtualisation et des infrastructures de Cloud, vient de lancer une offre RSE freemium, venant ainsi directement concurrencer celles des grands acteurs du secteur : Yammer et Jive, sur le marché américain.

Filiale d’EMC, spécialisé sur l’archivage des données et le stockage, VMWare s’est lancé sur le marché des RSE (ou Réseau Social d’Entreprise) il y a un an en rachetant Socialcast, un fournisseur d’outils collaboratifs. Le lancement de cette offre freemium, via sa filiale Socialcast, marque donc un pas de plus pour VMWare qui se positionne désormais comme un concurrent direct de Yammer proposant lui aussi une offre freemium, mais également comme un concurrent de Jive qui offre une version d’essai gratuite de son RSE de 30 jours. L’offre freemium de VMWare donne la possibilité d’essayer gratuitement le RSE dans la limite de 50 utilisateurs. A noter, du point de vue fonctionnel, il ne présente aucune limitation. Une bonne idée donc pour tester le service de l’entreprise avant d’opter éventuellement pour une offre payante. Socialcast permet notamment de créer des espaces de travail partagés et sécurisés, de suivre des groupes ainsi que l’activité d’individus à la fois autour de leurs projets et de leurs centres d’intérêt. Cette offre est, en outre, accessible sur de nombreux terminaux mobiles (iPad, iPhone, BlackBerry et Smartphones Android).

Source : Le Journal du Net

Tags : RSE, freemium
Actu produit
- Thibaut Stephan

Zebaz est une start-up nantaise fondée en 2008 par Frédéric Pichard. Soutenue par le fonds d’investissement Siparex et dans une moindre mesure par Oséo, Zebaz se positionne comme une base de données d’entreprises à destination des grands comptes.

A ce jour, 1,3 million de contacts issus de plus de 400 secteurs d’activité sont recensés dans Zebaz. Le principe repose sur le crowdsourcing, et c’est ainsi aux membres que revient la responsabilité de remplir la base de données. En échange, chaque contribution est rétribuée par des crédits permettant d’exporter des données (1 contact ajouté donne accès à 5 contacts). L’extraction de données est également possible sans contribution préalable, et facturée 1€ par contact.

Plus d'informations sur Zebaz, annuaire partagé de contacts professionnels.

 

- Manon Vincent

Alors que les entreprises semblent de plus en plus intéressées par les RSE (Réseaux Sociaux d’Entreprise), certaines d’entre elles préfèrent mettre en place leur propre plate-forme collaborative. Si les raisons de ce choix peuvent être multiples (confidentialité des échanges, besoins très spécifiques de l’entreprise…), il convient de ne pas sous-estimer la complexité inhérente au développement et à la mise en place de ce type de plate-forme.

Catégories : Analyse, RSE / Collaboratif
Retour d'expérience
- Thibaut Stephan

L’élément le plus flagrant de la stratégie participative est sans doute la puissance générée par l’ensemble des collaborateurs engagés dans un tel projet. D’autant qu’une compréhension plus fine des enjeux et une motivation accrue facilitent et accélèrent la capacité d’ajustements aux opportunités et aux menaces externes.

Tags : stratégie
Actu produit
- Thibaut Stephan

Le GIE Infogreffe, éditeur d’information légale sur les entreprises, annonce la signature d’un partenariat avec le réseau social d’entreprise SmartPanda Network, l’occasion de découvrir ce RSE nouvelle génération.

Fabrice Bonnet, président de SmartPanda Network, présente son offre comme une alternative pour le développement commercial des PME, souvent réticentes sur les usages liés aux réseaux sociaux.  Celui-ci communique ainsi clairement sur le respect de la confidentialité des données, raison identifiée par 38% des PME comme un frein au recours aux réseaux sociaux.

En outre, SmartPanda Network propose également des services de partage de fichiers, de formation de communautés et même la création de sites internet.

Enfin, la collaboration avec Infogreffe vise à intensifier le maillage entre les PME françaises. En effet, Smart panda, dont la version bêta est sortie le 20 mars 2012, intègre un annuaire professionnel mis à jour en temps réel et branché sur les données émises par Infogreffe.

L’abonnement annuel est fixé à 149€ HT.

 

Sources : SmartPanda Network et la fonderie

Actu marché
- Virginie Boillet

EMC, un des leaders mondiaux en stockage et gestion de contenu, a annoncé aujourd'hui qu'elle avait acquis Syncplicity, Inc, un éditeur de solutions nativement en cloud de gestion et partage de fichiers, solution qui répond parfaitement à la dissémination des contenus sur l'informatique mobile, sociale et dans les nuages. Les conditions de la transaction n'ont pas été dévoilées.

Contrairement aux offres concurrentes visant directement les consommateurs finaux, les solutions Syncplicity ont été conçues pour l'entreprise, permettant aux utilisateurs d'interagir, de synchroniser et de partager du contenu sur l’appareil de leur choix avec sécurité et une gouvernance IT, à travers une « entreprise étendue », leur permettant de maximiser la productivité, de protéger leurs données d'entreprise, et de réduire les coûts d'infrastructure et de soutien. Intégrer Syncplicity est pour EMC une manière d’entrer dans l'ère Post-PC, et de permettre aux nouveaux consommateurs en entreprise d’accéder, partager, collaborer et participer aux processus métiers sur n’importe quel appareil (mobile, tablette…).

Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

Une étude Forrester montre que seuls 43% des employés se connectent quotidiennement à l’intranet de leur entreprise, et plus d’un tiers y ont recours moins d’une fois par mois. Force est de constater que malgré un intérêt initial évident, l’intranet semble ne pas avoir réussi à s'installer dans les entreprises.

Tags : Intranet, RSE
Tendance
- Thibaut Stephan

IDC publie la deuxième édition de son étude « Observatoire de l'informatique et des télécoms au service des nouvelles organisations du travail. Le rapport rédigé par IDC pour le compte de Bouygues Telecom Entreprise se base sur une enquête réalisée en mars 2012 auprès de responsables informatiques et d’employés issus d’entreprises de plus de 50 salariés opérant dans le secteur privé.

Page 5 / 14 Début ... 3 4 5 6 7 ... Fin
Powered by KB Crawl