Economie numérique
Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
- Virginie Boillet

Un nouveau lieu dédié aux entreprises innovantes parisiennes ouvrira ses portes en décembre 2011, dans le 18e arrondissement de Paris. Trois incubateurs s’établiront dans ce nouvel espace, dont Paris Incubateurs Numérique. Les Domaines d'activité accueillis seront : Open source, logiciel, contenus numériques, smart machines, services web, réseaux, services, santé… Date limite de dépôt des candidatures : 31 octobre 2011.

Pour candidater, les porteurs de projets doivent remplir la fiche de candidature. Les entreprises sont ensuite sélectionnées sur dossier, entretien, puis le cas échéant lors d’un «oral» passé devant un comité de sélection représentatif de l’écosystème.

Le Pôle Paris Région Innovation Nord Express accueillera les nouvelles activités de Paris Incubateurs ainsi qu'un hôtel d'entreprises, au 110/122 rue Poissonnier, dans le 18ème arrondissement.

 

Pour en savoir plus : http://www.parisincubateurs.com

- Virginie Boillet

D'après l'index mondial de la compétitivité dans les technologies de l'information publié par la Business Software Alliance, la France a perdu quatre places par rapport à 2009. Elle se place au 21e rang (sur 66 pays)...

loin derrière les Etats-Unis, la Finlande et Singapour. En cause, notamment, la faiblesse des investissements en R&D et le déficit de soutien public au secteur.

Source : Les Echos

Tendance
- Thibaut Stephan

L’institut Gartner analyse le marché mondial des tablettes, et anticipe son évolution pour les quatre prochaines années.

Tendance
- Thibaut Stephan

L’époque où les salariés devaient bon gré mal gré adopter le matériel informatique imposé par l’entreprise semble promise à disparaître.

Le nouveau slogan « Bring your own device » (apportez votre équipement personnel) est sur les lèvres de nombreux dirigeants. Ainsi chez Kraft Foods, chaque employé se voit doté d’une enveloppe budgétaire destiné à l’acquisition du matériel de son choix.

Pourtant, dire que ces derniers sont  à l’origine du changement serait mentir. Ils ont plutôt été contraints d’aller dans le sens de leurs employés, qui militaient pour l’usage de leur matériel personnel dans un contexte professionnel, tendance née avec la démocratisation des smartphones et qui a explosé depuis la sortie de l’I-pad. Dès lors, toute une flopée d’outils à usage personnel intègre peu à peu la sphère professionnelle, comme c’est le cas de Google Docs ou encore Dropbox.

Et, lorsqu’on y réfléchit, force est de constater que les patrons y trouvent également leur compte. Cette flexibilité – qui participe au gommage de la frontière entre temps de travail et temps libre - pourrait permettre à l’employé d’être plus à l’aise avec son équipement informatique et donc plus productif. En outre, les coûts liés à la maintenance des équipements sont nettement réduits puisque celle-ci est assurée par les constructeurs, en contact direct avec les utilisateurs finaux, et non plus par le service informatique de l’entreprise.

Au-delà des modes de travail, cette tendance a des répercussions économiques non négligeables. Apple - qui jouit d’une excellente réputation auprès du grand public - monte donc en puissance, à l’inverse des fabricants spécialisés dans les équipements professionnels. Dernier exemple en date, l’abandon de la tablette Touchpad par HP, qui préfère se concentrer sur le développement de logiciels et services aux entreprises, tant la concurrence sur les supports face à l’ipad semble  vaine  

Si le phénomène semble accueilli de façon consensuelle par les salariés comme par les dirigeants, cette tendance pose tout de même la question de la sécurité de l’information, et notamment de la conservation des données privées.

Source : New York Times, 23/09/2011

- Thibaut Stephan

Valérie Pécresse, Ministre du Budget, des Comptes publics et de la réforme de l’état, a confirmé le lancement de la première version du « portail d’open data publiques », le data.gouv.fr, en décembre 2011.

Cela a été confirmé lors d'une conférence de presse, ce matin (lundi 26 septembre 2011), au cours de laquelle le rapport intitulé « Amélioration de la relation numérique à l’usager » a été remis par Franck Riester à la Ministre. Elle a, d'ailleurs, salué la présence de Séverin Naudet, Directeur de la Mission Etalab, qui pilote le projet de site data.gouv.fr.

 

Voir la "Circulaire du 26 mai 2011 relative à la création du portail unique des informations publiques de l'Etat « data.gouv.fr » par la mission « Etalab »
et l'application des dispositions régissant le droit de réutilisation des informations publiques" : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024072788



 

Catégories : Data, Economie numérique
Powered by KB Crawl