Data
Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu marché
- Etienne Michardiere

Mémoire réinscriptible ultra performante, réduction des délais de réponse des processus de collecte d'informations au sein des serveurs et systèmes de stockage. Ne contenant pas d'éléments en mouvement, la technologie Flash est plus fiable et consomme peu d'énergie.

Le défi du Big Data pourrait être relevé par la technologie Flash, du moins c'est ce que pense IBM. Grâce à ses performances et son côté économique, Flash pourrait avoir un impact sans précédent pour les entreprises surtout en ce qui concerne les applications à forte volumétrie de transactions.
Face à cette solution, IBM a investit un milliard de dollars en R&D afin d'intégrer Flash à ses serveurs, systèmes de stockge ou autre middleware.
Pour aider ses clients à intégrer ces solutions, IBM ouvrira douze centres de compétences dans le monde, Chine, Allemagne, Inde, Japon, Singapour, Amérique du sud, en Grande Bretagne, aux Etats-Unis ainsi qu'en France. Avec ces centres de compétences, les clients pourront exploiter et voir comment les solutions IBM Flash les aideront à optimiser leurs performances.

Source : Infodsi.com

Catégories : Actu marché, Brève, Data
Tags : Big data
Actu produit
- Etienne Michardiere

L'éditeur suisse est sur le point de lancer une version bêta de GSX Analyser, qui permettra de générer des rapports d'activités.

Etablir des rapports qui permettent de connaître les activités des applications et des équipements d'un système d'information est un travail long et compliqué. Pour amener une solution à ce problème, l'éditeur GSX élabore un portail web permettant de lire les données sous la forme de tableaux de bord.
C'est lors d'une table ronde au salon Microsoft Management Summit 2013, à Las Vegas, que GSX a posé cette problématique à des hébergeurs. En réponse, ces derniers ont répondu qu'aujourd'hui le délai minimum pour pouvoir établir un bon rapport est d'une semaine, car regrouper et croiser les différentes informations venant de sources comme SCOM, Exchange, SharePoint, Lotus Domino ou Blackberry prend beaucoup de temps.
GSX est donc en train de développer un produit nommé GSX Analyser et qui travaille avec GSX Monitor. GSX Analyser se présente sous la forme d'un portail web munit de tableaux de bord afin de suivre facilement et clairement l'activité des applications. Une telle ergonomie permettra aux utilisateurs de pouvoir accéder aux données souhaitées dans un laps de temps très court.
GSX a annoncé que son produit serait disponible dans une version bêta en septembre 2013, pour l'instant GSX Analyser est annoncé avec des connecteurs pour Exchange, SharePoint, SCOM, Lotus Domino, BlackBerry

Source : lemondeinformatique.fr

Catégories : Actu produit, Brève, Data
Actu produit
- Etienne Michardiere

IBM annonce de nouvelles technologies pour relever les défis liés au Big Data.

Les entreprises sont en phase de relever le défi des Big Data. IBM souhaite leur proposer de nouvelles solutions adaptées, à des coûts de plus en plus bas pour rendre la collecte et l’analyse de très grands volumes de données plus simples et plus économiques. Suite à ces nouvelles propositions de solutions, IBM a revu à la hausse ses prévisions de ventes pour 2015 (20 milliards de dollars). Ce marché représente donc une priorité de l’entreprise. Ces principales innovations sont, dans un premier temps, la réduction du volume de données pour améliorer l’analyse par le biais de BLU Acceleration qui permet d’utiliser uniquement les données utiles. Et, dans un deuxième temps, l’organisation et l’analyse de tous les formats de données par le biais d'IBM PureData System for Hadoop qui réduit la mise en place d’Hadoop (logiciel ouvert utilisé pour organiser et analyser de très gros volumes de données) de quelques semaines à quelques heures.
Suite à cela, IBM a aussi annoncé une nouvelle version d’InfoSphère BigInsights, InfoSphere Streams et Infomix Time Series. Avec ces nouvelles innovations, IBM souhaite accompagner les entreprises dans le défi que sont les Big Data et souhaite amener un maximum de solutions pour conquérir ce marché.

Source : Infodsi.com

Catégories : Actu produit, Brève, Data
Tags : Big data
Actu législation
- Etienne Michardiere

"The Right To Know Act" obligera les entreprises californiennes à divulguer les données à caractère personnel des consommateurs.

La Californie envisage une proposition de loi permettant aux consommateurs de savoir quelles entreprises collectent et partagent leurs données et quelles données personnelles sont utilisées.
La Californie a renforcé, avec l’aide de l’EFF (Electronic Frontier Foundation) et l’ACLU (American Civil Liberties Union), la loi "The Right to Know Act" qui a été présentée l’an dernier par Bonnie Lowenthal, membre de l'assemblée de Californie. Désormais, la loi obligerait les sociétés à fournir aux consommateurs les informations personnelles utilisées sous un délai de 30 jours. Cette loi complèterait une déjà existante qui obligeait les entreprises à fournir ces informations à des fins de marketing direct. Les courtiers en données ainsi que les réseaux sociaux hostiles à cette mesure, évoquent le coût élevé de mise en pratique de cette loi pendant que les partisans, eux, s'appuient sur le devoir de transparence qu’ont les entreprises face aux utilisateurs dont les données sont utilisées à des fins lucratives.

Source : Silicon.fr

- Etienne Michardiere

Le congrès Big Data s'est tenu à La Défense, du 03 au 04 avril 2013.

Catégories : Archivage, Data, Stockage, France
Actu législation
- Etienne Michardiere

Le Ministère de la Culture et de la Communication a mis à disposition le « Guide Data Culture ».

Tags : Culture
- Etienne Michardiere

Au Canada, la société WaveFront va ouvrir une nouvelle bibliothèque à Montréal permettant la location de différents appareils mobiles (mobiles et tablettes) par des développeurs d’applications.

WaveFront a déjà ouvert ce genre de bibliothèques dans trois autres grandes villes : Ottawa, Toronto et Vancouver. Les appareils mis à disposition permettront aux développeurs de repérer différents bogues avant que leurs applications ne soient commercialisées limitant ainsi les signalement de problèmes par les utilisateurs et la diminution de réglages à faire une fois l'application commercialisée. 

Avec une palette de 1000 appareils différents, ces nouvelles bibliothèques seront d’une grande utilité pour le développement d’applications et surtout la réduction de bogues liée aux caractéristiques des différents mobiles ou tablettes. Par le passé, les tests d’applications se faisaient sur des émulateurs. Cependant, ce système a vite atteint ses limites. Avec ces différents appareils, les développeurs pourront adapter par exemple leurs applications aux différentes tailles de téléphones.

Source : Lesaffaires.com, proximamobile.fr

Catégories : Services, Brève, Data, Amérique
Tags : mobilité
Actu produit
- Etienne Michardiere

En 2013 il suffit, sur terre, de dix minutes pour produire cinq exaoctets de nouvelles données. Cette explosion documentaire concerne directement les entreprises qui doivent savoir les stocker, mais aussi les exploiter.

La datavisualisation est un outil encore peu développé par les entreprises, mais après deux années de recherche et un premier lancement sur Windows 8, Capitain Dash (société de datavisualisation) se lance sur le marché des mobiles avec sa version iOS. Cette version de Capitain Dash s’appuie sur des atouts importants comme son ciblage, son ergonomie et ses tableaux de bords qui en font principalement un outil marketing.

L’explosion du volume de données informatiques que doit traiter une entreprise l’oblige à utiliser des outils performants, mais qui doivent rester simples. Capitain Dash permet donc aux entreprises d’intégrer leurs informations, mais aussi leurs data externes, ce qui permet une modélisation simple de l’ensemble de ces données. En déterminant l’audience d’une marque sur internet et en permettant de connaître une hausse ou baisse des ventes, Capitain Dash devient un outil marketing qui reste « low cost ».

Sources : Les Echos, Archimag n°261 Fevrier 2013.

Tags : Marketing
Tendance
- Thibaut Stephan

Henri Verdier, directeur d’Etalab, mission à l’origine de l’ouverture du portail data.gouv.fr et chargée de coordonner les efforts en matière de réutilisation des données publiques, a annoncé l’organisation des états généraux de la santé « dans quelques semaines » pour une durée de cinq à six mois.

L’objectif est de réunir les différentes parties prenantes (professionnels, citoyens, associations) afin d’identifier les jeux de données à potentiel et de définir les enjeux techniques, économiques et juridiques de leur libération. Ces réunions déboucheront sur la rédaction de rapports qui seront rendus publics.

La politique en matière de données publiques fait donc l’objet d’un repositionnement vers une méthode collaborative en vue de "créer du sens et du consensus autour de l'ouverture des données publiques", selon Henri Verdier.

Il s’agit également d’une réponse à la pétition « Initiative transparence santé » lancée par des associations de patients, d’usagers, des développeurs ainsi que des représentants des complémentaires en vue d'améliorer l’accès aux données publiques de santé.

Source : TIC santé

Catégories : Tendance, Brève, Data, France
Avis d'expert
- Virginie Boillet

Dans le cadre de ses recherches sur l’économie de l’Open Data, Alex Howard du radar O’Reilly a interviewé Harvey Lewis, le directeur de recherche du département d’analyses de Deloitte UK. Il rappelle, tout d’abord, quelques hypothèses émises dans un rapport publié en juin 2012 :

Page 4 / 15 Début ... 2 3 4 5 6 ... Fin
Powered by KB Crawl