Les géants du web accusés de fournir des données personnelles au FBI et a la NSA
D’après le Washington Post, le FBI et la NSA (Agence Nationale de Sécurité Américaine) ont accès aux serveurs des plus grands acteurs du Web afin de consulter les données personnelles des utilisateurs : mails, vidéos, photos, fichiers.

L’agence nationale de sécurité américaine (NSA) et le FBI ont accès depuis 2007 aux serveurs de neufs grands groupes du web. Parmi eux : Microsoft, Yahoo !, Google, Facebook, Skype, AOL, Youtube, Apple et PalTalk. D’après les documents et un PowerPoint fournis par un ancien employé du renseignement, le Washington Post dévoile le programme « PRISM » mis en place en 2007 et qui permet à la NSA de consulter les données personnelles des utilisateurs comme les courriers électroniques, les chats vidéo et audio, les photos, les conversations Skype, les transferts de fichiers et bien plus encore. Dans les PowerPoint communiqués au Washington Post, il est spécifié que les communications espionnées en direct par Skype sont l’une des sources les plus riches. Cet espionnage a été mis en place par une loi sous l’ère Bush, loi renouvelée et promulguée par Barack Obama en 2012.

Sources : frenchweb.fr 

Si cet article vous a intéressé, lisez aussi :
Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl