Le partage des données santé au service des patients
L'étude réalisée par Dame Fiona Caldicott, pour le gouvernement britannique, au sujet de l'ouverture des données de santé a provoqué des réactions sur l'utilité du partage de ces données dans le but de faciliter la guérison des patients.

Le secrétaire d’Etat à la santé britannique, Jeremy Hunt, est favorable au partage de données de santé. Après la parution de l’étude de Dame Fiona Caldicott sur ce sujet, Jeremy Hunt estime que la guérison des patients peut être grandement faciliter par l’échange d’information entre médecins. Selon ses propos, « le partage de données de santé devrait être la règle, pas l’exception » car les systèmes d’information dans les hôpitaux britanniques sont loin d’être interopérables et souffrent de ne pas être harmonisés d’un service à un autre. Le rapport précise, bien entendu, que l’infosanté doit être surveillée et son accès contrôlé pour les limiter à la meilleure prise en charge du patient. Cependant, les données pourraient aussi être utilisées pour aider la recherche et établir de nouvelles statistiques.
La quasi totalité des médecins britanniques sont favorables aux conclusions faites par ce rapport, avec pour but d’améliorer et faciliter la guérison des patients.

Source : rslnmag.fr

Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl