ECM 2013 : Adoptez le nouveau pragmatisme !
Selon l’analyste Kimberly Samuelson de cmswire, les tendances technologiques 2013 reflètent le désir d'authenticité actuel motivé par un monde changeant.

Les « technologues » aiment vanter les nouvelles caractéristiques et fonctionnalités de leurs logiciels. Mais les utilisateurs attendent de la technologie qu’elle soit beaucoup plus pratique. Les organisations mettent l'accent sur : « J'ai un problème et comment la technologie peut-elle le résoudre ? » Ces problèmes sont examinés de différents points de vue - technologique, utilisateurs et management. La rétroactivité est recherchée et l'agilité est pratiquée. Dans une économie incertaine, nous devons être encore plus agiles. Les acheteurs doivent de plus en plus justifier les coûts et les vendeurs doivent répondre à ces coûts, dans leurs réponses aux appels d’offres. Cela signifie que l'ECM est déployé pour améliorer des activités à fort impact (process documentaires). Ces activités, comme le case management (gestion de dossiers) ou le « contract management » (gestion de contrats), sont elles-mêmes construites pour avoir plus de productivité et assez souples par nature. Le case management, par exemple, est utilisé dans la gestion de la relation client. Cela garantit que l’ECM correspond bien aux besoins de l'entreprise. En fin de compte, ce que ces activités peuvent apporter à l'organisation est utile, mesurable et prévisible.
Source : Extrait traduit d’une analyse de Kimberly Samuelson, sur cmswire

Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl