Accord entre Springer et le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour une licence nationale
Cet accord, premier du nom, concerne l’acquisition de l’information scientifique, technique et médicale, désormais accessible via la plate-forme en ligne www.springerlink.com

Mandaté par le Ministère, l’Agence Bibliographique de l’Enseignement Supérieur (ABES) est à l’origine de ce contrat, appuyée par le consortium Couperin (consortium universitaire de publications numériques) et le CNRS, entre autres.

Signé le 11 juillet 2011, l’accord couvre les archives d’articles de plus de 1000 revues électroniques parus avant 1996 (soit la bagatelle de 35 000 volumes, ou 22,3 millions de pages) ainsi que 8500 livres électroniques contenant des ouvrages publiés avant 2004. (2,94 millions de pages).

Les premiers bénéficiaires ont d’ores et déjà accès à la plate-forme SpringerLink, dont bénéficieront à terme tous les établissements d’enseignement supérieur ou de recherche ainsi que les bibliothèques publiques.

 

Si cet article vous a intéressé, lisez aussi :
Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl