Pratiques de veille : 58,6% des entreprises ont mis en place une activité de veille
l’Arist Bretagne publie une nouvelle édition de son enquête sur les pratiques de Veille et d’Intelligence Economique de 426 entreprises bretonnes.

Cette étude a été réalisée en collaboration avec les CCI de Bretagne, du Conseil Régional et de Bretagne Développement Innovation et des services de l’Etat (DIRECCTE, MCIE), et présentée à l’occasion des rencontres Veille Ouest.

Parmi les principales conclusions, on remarque la démocratisation de l’activité de veille au sein de l’entreprise (mise en place par 58,6% des répondants), dont la responsabilité est souvent partagée.

Pour 85,2% des sondés, la finalité de la veille est la définition de la stratégie de l’entreprise. La veille concurrentielle est deuxième, citée par 67,4% des organisations.

L’externalisation reste cependant une pratique singulière et n’apparaît que dans 4% des cas. Les organisations citent les manques de temps (74,6%) et de ressources humaines qualifiées (43,2%) comme principales barrières pour mener à bien une veille efficace.

Signalons enfin que le traitement de l’information collectée et sa conversion en « leviers d’actions » sont les difficultés majeures auxquelles les entreprises sont confrontées dans le cadre de leur veille.

 

Source : veille-ouest.fr


Si cet article vous a intéressé, lisez aussi :
Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl